Reprise de l’activité touristique : se fera-t-elle sans risques ?

© NORBERT SCANELLA / AFP

La Tunisie s’apprête à ouvrir son espace aérien et accueillir ses premiers touristes. Cette décision salvatrice pour l’économie tunisienne, sera accompagnée de la mise en place de mesures sanitaires. Celles qui garantissent la sécurité des clients tout le long de leur parcours.L’Office national du tourisme tunisien(ONTT) a préparé un guide destiné aux professionnels du tourisme. Et cela, conformément aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Retour sur une éventuelle reprise de l’activité touristique en Tunisie.

Ce guide regroupant 250 mesures sanitaires et pensé jusqu’aux moindres détails, vise à réduire le risque de propagation de la maladie en cette saison estivale. Et surtout à rassurer les touristes étrangers. Mais la question qui se pose est : ces recommandations sont-elles réellement applicables.  Une véritable reprise de l’activité touristique est-elle envisageable ?

La reprise de l’activité sera-t-elle aisément possible ?

Les mesures sanitaires en vigueur actuellement sont le  port du masque obligatoire dans tous les lieux publics, le  respect des règles de distanciation sociale dans les transports publics; et l’interdiction des baignades. L’application de nouvelles mesures proposées laisse septique quant à leur application.

Par exemple le manuel de procédures sanitaires impose une limitation du nombre de baigneurs en fonction de la capacité de la piscine. Chaque baigneur peut disposer de 3m2 de la superficie de la piscine. Le personnel sera-t-il en mesure d’autoriser les uns et empêcher les autres à se baigner alors que les clients ont tous payé pour le même service ? La désinfection des locaux communs se fera selon le manuel en question, avec une fréquence minimale de 30 minutes. Tous les établissements auront-ils les ressources pour appliquer une telle mesure ?

Par ailleurs le port du masque est obligatoire pour les professionnels du secteur. Mais qu’en est-il des touristes qui pourraient être porteurs du virus et ne présenter aucun symptôme ?

Y a-t-il risque de reprise de la pandémie ?

La question mérite d’être posée car les cas de Covid-19 actuellement recensés, sont diagnostiqués chez des tunisiens rapatriés.  La maîtrise de la  transmission du  virus est encore possible si le confinement est obligatoire. Mais si l’on accueil des touristes sans la moindre possibilité de vérifier s’ils sont porteurs du virus, nous avons la certitude que le virus circulera de nouveau.

Le ministre actuel du tourisme a à cet effet, proposé d’exiger des tests de diagnostic du coronavirus négatifs effectués avant le départ des touristes étrangers vers la Tunisie, mais aucune confirmation officielle n’a été donnée.

La Tunisie a évité le pire grâce au recul qu’elle a eu par rapport aux pays les plus touchés par le Covid-19. Cette prudence a payé, faisons donc en sorte que cette reprise  se fasse dans les meilleures conditions et qu’elle garantisse par la même occasion la sécurité des tunisiens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here