KfW accorde à la Tunisie une ligne de crédit de 140 millions d’euros

Banque Allemande de Développement KfW

La KfW, Banque allemande de Développement et le Gouvernement tunisien signent, ce vendredi 29 mai 2020, des accords. Ils visent à mettre en place un Programme de financement de très petites,  et moyennes entreprises (TPME) pour la promotion de l’emploi – phase II.

En effet, ce programme s’inscrit dans le cadre du Partenariat d’Investissement entre l’Allemagne et la Tunisie signé en 2017. Et dans la continuité de la première ligne de crédit TPME I.

Ainsi, dans le cadre de ce programme, la KfW mettra à la disposition du Gouvernement tunisien une ligne de crédit. Avec des conditions préférentielles s’élevant à 140 millions d’euros. Et desservis à travers sept institutions financières partenaires (IFP).

A cet égard, celles-ci sont réparties sur quatre banques: Amen Bank; Arab Tunisian Bank (ATB); Banque Nationale Agricole (BNA); et Société Tunisienne de Banque (STB). Et trois sociétés de leasing: Arab Tunisian Lease (ATL); Compagnie Internationale de Leasing (CIL); et Hannibal Lease (HL). Ces institutions ont été sélectionnées suite à une procédure transparente et équitable. Laquelle était lancée auprès du secteur financier tunisien.

« Avec ce programme, la coopération allemande soutient la relance de l’économie tunisienne. Et supporte les entreprises et les institutions financières partenaires; pour surmonter cette période difficile due à la Covid-19 ». C’est ce que souligne le Bureau de la KfW en Tunisie. 

Sachant que les TPME constituent l’épine dorsale de l’économie tunisienne. Elles n’ont pas un accès suffisant et adéquat aux financements des institutions financières. Elles sont touchées de plein fouet par les retombées néfastes de la situation actuelle; mettant en péril des milliers d’emplois.

1600 TPME bénéficiaires

Par conséquent, l’objectif du Programme est de mettre à disposition et utiliser durablement une offre appropriée de services financiers pour un nombre minimal de 1600 TPME. Et ce, à travers des institutions financières partenaires (IFP)– banques et sociétés de leasing– du programme en fonction des besoins des TPME. Notamment, celles qui opèrent dans les 16 gouvernorats ayant l’indice de développement régional le plus faible.

Le Programme contribue à la promotion des investissements privés. Mais aussi au renforcement de la compétitivité du secteur privé; contribuant à la pérennisation et à la création d’emploi.

Les TPME qui bénéficieront de cette ligne de crédit devront respecter des critères d’éligibilité parmi lesquels: avoir un effectif inférieur ou égal à 200 salariés; et réaliser un chiffre d’affaires inférieur ou égal à 10 millions de TND.

Les TPME intéressées pourront contacter les IFP susmentionnées pour se renseigner sur tous les critères d’éligibilité et présenter leurs demandes de prêts directement auprès d’elles.

Un don d’un montant de 20 M€

Le programme TPME II est complété par une mesure d’accompagnement (MA) sous forme de don. D’un montant allant jusqu’à 20 M€, dédiée au soutien du processus de transformation du secteur bancaire et financier. Elle contribuera au renforcement du secteur financier et à l’amélioration des conditions cadres pour le secteur privé.

Une assistance technique, faisant partie de cette mesure d’accompagnement, renforcera les capacités des IFP bénéficiaires de la ligne de crédit. Et ce, pour adapter leurs approches ciblées sur les TPME et ainsi mieux servir cette gamme de clientèle.

Cette enveloppe permettra également aux IFP de se doter d’un Système de Gestion Environnementale et Sociale (« SGES ») adapté à la nature de leur activité et aux risques associés au Programme.

Elle soutiendra aussi la BCT pour la gestion de la ligne de crédit de la KfW et des lignes de crédit des bailleurs d’une manière globale.

Enfin, elle touchera directement les TPME pour leur permettre de pouvoir maximiser leurs possibilités d’obtenir un crédit.

M.T

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here