La BCT décide une nouvelle forme de financements exceptionnels au profit des entreprises et des professionnels

BCT - l'économiste maghrebin

Les banques sont autorisées, en vertu d’une circulaire publiée, jeudi 28 mai 2020, par la BCT, à accorder aux entreprises et aux professionnels de nouveaux financements exceptionnels. Et ce, pour couvrir exclusivement les besoins justifiés liés au financement du cycle d’exploitation.

L’objectif de cette décision s’inscrit dans le cadre de la poursuite du soutien de l’économie. Tout en permettant au secteur bancaire de mieux accompagner les entreprises et couvrir leurs besoins exceptionnels. Ainsi qu’assurer la pérennité du tissu économique et la préservation de la stabilité financière. Ainsi l’a indiqué la BCT, dans un communiqué.

Le montant des financements exceptionnels et la durée de remboursement seront fixés au cas par cas. Et ce, en fonction des besoins du client et de l’évolution de la situation du secteur dans lequel il opère. Tout en respectant des règles citées par la BCT, a-t-on précisé.

D’ailleurs, selon ces règles, le montant des financements ne doit pas dépasser le plafond de 25% du chiffre d’affaires en hors taxes réalisé en 2019. Ou l’équivalent de la masse salariale pendant six mois pour les entreprises entrées en activité après janvier 2019. La durée de remboursement ne doit pas dépasser sept ans dont deux années de grâce.

Les financements exceptionnels accordés durant la période allant du 1er mars 2020 jusqu’au 31 décembre 2020 et qui sont accordés aux clients classés 0, 1, 2 et 3 à fin décembre 2019 seront admis en tant que garantie aux opérations de refinancement des banques sur le marché monétaire. Et ce, en appliquant une décote progressive en fonction de la classification, précise la BCT.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here