Groupe Emirates : un bénéfice de 456 millions de dollars

Emirates Reprise des vols

Le Groupe Emirates a enregistré un bénéfice 1,7 milliard AED, soit 456 millions de dollars pour l’exercice clos au 31 mars 2020. Soit en retrait de 28 % par rapport à l’année précédente. Selon son rapport annuel 2019-2020.

Ainsi, le chiffre d’affaires du Groupe Emirates a atteint 28,3 milliards dollars pour la même période. Affichant une baisse de 5 % par rapport à l’exercice écoulé.

Quant à la trésorerie du Groupe, elle s’établit à 7 milliards de dollars, soit en hausse de 15% sur un an. Cette hausse est due essentiellement à une solide performance opérationnelle jusqu’à février 2020. Ainsi qu’à la diminution des coûts de carburant par rapport à l’année 2019.

C’est pour la 32e année consécutive que le Groupe a connu une rentabilité de ses performances. Et ce, malgré la baisse du chiffre d’affaires.

Le rapport a démontré que la  fermeture programmée d’une piste à l’aéroport de Dubaï et les restrictions sur les vols et les voyages du fait de la Covid-19 ont pesé sur l’activité au premier trimestre 2020.

« A partir de la mi-février 2020, la situation a rapidement évolué à cause de la Covid-19. La demande de transport aérien a brusquement périclité sous l’impact des fermetures de frontières. Et de lourdes restrictions sur les voyages ». C’est ce qu’annonçait le Cheikh Ahmed Ibn Saeed Al Maktoum, PDG du Groupe et d’Emirates Airlines.

Et d’ajouter: « La pandémie de Covid-19 aura un impact énorme sur notre performance en 2020-2021. Les opérations passagers d’Emirates sont suspendues provisoirement depuis le 25 mars. Et l’activité de DNATA (Dubai National Air Transport Association) pâtit du tarissement du trafic aérien. Aussi bien de la demande de voyage à travers le monde. Nous continuons de prendre des mesures volontaristes de gestion des coûts. Ainsi qu’à mettre en œuvre toutes les actions nécessaires. Et ce, pour la sauvegarde de notre entreprise, tout en nous préparant à la reprise des opérations ».

A noter qu’afin de préserver la trésorerie, le Groupe a décidé qu’aucun dividende ne sera mis en paiement cette année. Sachant que l’année dernière, un total dividende de 136 millions de dollars avait été versé à la société Investment Corporation of Dubaï.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here