Rached Ghannouchi: « L’option militaire en Libye n’est pas une solution »

Ghannouchi confiance

Rached Ghannouchi, le président de l‘Assemblée (ARP)  a eu, mardi, un entretien téléphonique avec le président du Conseil présidentiel du gouvernement libyen d’entente nationale, Fayez al-Sarraj. La communication portait notamment sur les développements en Libye. Et les moyens de renforcer les relations entre les deux peuples « frères » et les institutions des deux pays.

A cet égard, Rached Ghannouchi a souligné l’importance du retour au dialogue entre les protagonistes libyens. Ajoutant que l’option militaire dans ce pays n’est pas une solution. C’est ce que précise un communiqué de la Présidence de l’ARP.

De ce fait, le président de l’ARP invite les Libyens, toutes sensibilités confondues, à revenir à la table des négociations. Tout en appelant à privilégier un règlement politique permanent, dans le cadre de la légalité internationale.

De son côté, Fayez al-Sarraj s’est félicité de la profondeur des relations qui unissent les deux pays. Il salue les efforts fournis par la Tunisie pour aider à garantir la sûreté et la stabilité en Libye, pays déchiré par la guerre; peut-on lire dans le même communiqué.

Car, rappelons que la Libye est sous le joug de plusieurs factions gouvernementales qui rejettent la désignation de Fayaz Sarraj à la tête  du gouvernement d’Union nationale libyen; et qui veulent à tout prix prendre les rênes du pouvoir. Sachant qu’en Libye, la situation politique et sécuritaire se complique de plus en plus.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here