Commission scientifique: La réouverture des mosquées est risquée face au coronavirus

mosquées-

La réouverture des mosquées est, à présent, inopportune. Et ce, compte tenu de la vivacité de la circulation de la pandémie de coronavirus. C’est ce qu’a estimé mercredi la commission scientifique de lutte contre le coronavirus.

« La suspension de la prière collective dans les mosquées est jusque-là justifiée ». Comme l’a encore souligné la commission. Et ce, lors d’une réunion à Tunis présidée par MM. Ahmed Adhoum et Abdellatif Mekki. Ces derniers sont respectivement ministre des Affaires religieuses et ministre de la Santé publique. Etaient également présents des imams prédicateurs et bon nombre d’associations concernées par les questions à caractère religieux.

En effet, toute réouverture des mosquées est actuellement risquée face à la Covid-19, ont averti les membres de la commission. Tout en laissant entendre que cette mesure pourrait être modifiée. Et ce en fonction de l’évolution de la situation épidémiologique dans le pays.

A cette occasion, le ministre de la Santé a salué les efforts fournis par les cadres religieux. Et ce, pour garantir le succès de la stratégie nationale en matière de lutte contre la pandémie. Tout en assurant que les mosquées n’ont commis aucune infraction. Et ce, depuis le 22 mars dernier, date de l’entrée en vigueur du plan du confinement total.

Mais la vigilance est de mise, a cependant plaidé le ministre. D’ailleurs, il appelle les Tunisiens à faire preuve de la plus grande prudence. Et ce pour ne pas saper les efforts de l’Etat et les réussites jusque-là engrangées.

Au cours de cette rencontre, les ministres ont donné un aperçu de la situation épidémiologique dans le pays. La deuxième phase du plan de déconfinement ciblé concerne aussi le ministère des Affaires religieuses. Il devrait démarrer le 25 mai courant. De même, d’autres rencontres devraient avoir lieu. Et ce, pour fixer les procédures et conditions de réouverture des mosquées.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here