Tunnel de décontamination des personnes et objets « Bio-UVC disinfector »

Bio-Viral disinfector

À l’heure où le port du masque pour toute la population fait débat. Plusieurs initiatives proposent des tunnels de décontamination avant d’entrer dans les espaces publics et privés. Mais ces tunnels utilisent des produits dangereux pour la santé humaine.

En effet, force est de constater l’absence de normes internationales pour la désinfection des personnes. Il est utile de préciser que l’utilisation de tous produits chimiques est strictement interdite. Et ce, selon la réglementation sur la santé humaine relevant de la Convention de Genève, appelée CMR, à cause de leurs effets nocifs. Alors, un tunnel de désinfection serait une solution préliminaire. Il permettrait de réduire le risque de contamination et non pas pour l’éradiquer. Ainsi, « Bio-UVC disinfector » est un tunnel de désinfection pour les personnes et pour les objets.

En effet, Bio-UVC disinfector se place à la frontière de deux espaces. Il est le lieu de passage, extérieur-intérieur. Il est également le lien de deux espaces de natures différentes entre l’espace public et l’espace privé. De même, « Bio-UVC disinfector » devient le point de raccord d’un espace spacieux à un espace plus restreint. Car, ce tunnel est un sas régulateur de flux de passage des personnes allant, venant entre ces deux espaces.

A cet égard, lors de ces passages individuels, les personnes se voient nettoyées du coronavirus. Et ce, tout en continuant leur chemin, il en va de même de leurs paquetages, sacs à main, sacs à dos, etc.

« Bio-UVC disinfector », comme son nom l’indique, fonctionne selon les lois et les méthodes de la physique (UV-C) et de la biologie (Bio-Viral disinfector), sous le respect du CMR. Ceci assure une haute technicité originale.

Une alternative à l’eau de Javel

D’ailleurs, le principe est simple. Dans le tunnel, se trouve de l’eau mélangée « Bio-Viral disinfector ». Ce liquide pulvérisé en brouillard décontamine le quidam. Ainsi, le désinfectant « Bio-Viral disinfector », nous offre une alternative à l’eau de Javel.

Certes, cette dernière est efficace, mais elle reste très nocive pour la santé et pour l’environnement. Tandis qu’avec notre invention, nous obtenons un réel résultat, sans danger, pour désinfecter tous les individus et tous les objets. Nous avons créé un système équipé d’un capteur pour assurer l’arrêt de la pulvérisation s’il venait à manquer de produit dans le réservoir.

Nous allumons les lampes UV-C en fin de passage de l’individu. Car les radiations des lampes UV-C garantissent l’efficacité de la désinfection du tunnel. Nous le savons, la quantité de dommages cellulaires causés par l’irradiation est proportionnelle à la quantité d’énergie absorbée. Ceci est bien entendu paramétré, selon différents facteurs, tels que: la distance séparant la source UVC de la surface contaminée; la nature de la surface exposée; et la concentration de micro-organismes, qui lui dépend de la température et de l’humidité du milieu. Cette installation permet de garantir au personnel une sécurité d’hygiène et un gain de temps.

Une désinfection totale des objets

En expliquant sommairement le process avec le système de « Bio-Viral disinfector » et avec le système de lampe UV-C de cette machine « Bio-UVC disinfector », nous comprenons la nécessité de sa fonction, que nous emploierons pour les personnes et pour les objets, les bagages et autres…

Facile d’usage, le tunnel comporte un tapis roulant. Et ce, afin que les usagers déposent leurs articles en début de tapis et les récupèrent en fin de tapis désinfectés. Il s’intègre dans nos habitudes quotidiennes.

Cette technique de désinfection inédite a été mise au point par mon cousin Ryad KRIFA, installé à l’étranger. Il a conçu la partie commande et capteurs. Et par moi, Samir HAMZA, établi en Tunisie.

Enfin, ce tunnel prend en compte les normes de sécurité en vigueur. L’objectif étant de protéger les individus et d’assurer une désinfection totale des objets. Le projet s’inscrit dans le cadre d’une recherche multidisciplinaire dans les domaines en relation avec la pandémie du Covid-19.

Samir Hamza (Gauche) Ryad KRIFA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here