La BCT dément des informations relayées par des députés à l’ARP

taux directeur- l'économiste maghrebin

Suite à des informations infondées et échangées entre plusieurs parties dont des députés de l’ARP quant au Comité de pilotage des études stratégiques de reconstruction et développement de l’économie tunisienne, la Banque centrale de Tunisie (BCT) a tenu à apporter les précisions suivantes :

  •  Ce comité a été créé en 2014. Il a tenu sa première réunion en date du 8 juillet 2014. Parmi ses 16 membres des experts, universitaires et hauts responsables tunisiens et étrangers dont Hakim Ben Hammouda, François Gouyette, ancien Ambassadeur de France en Tunisie et l’ancien gouverneur de la BCT Chedly Ayari;
  • En fait, ce comité académique et de recherche livrait uniquement des avis et propositions. Ils n’engageaient ni la Banque centrale ni les autres parties;
  • Aujourd’hui, ce comité n’existe plus. En effet, il a accompli ses missions après avoir atteint l’objectif pour lequel il a été créé. Il s’agissait de débattre des orientations stratégiques. L’Institut de la Méditerranée –Tunisie les a déterminé et a préparé un Document de travail. Et ce, à l’occasion de la tenue en septembre 2014 du Sommet « Investir en Tunisie, Start-up Democracy »;
  • La tenue de ce sommet coïncidait avec la fin de mission de ce comité. A cette occasion, l’institut de la Méditerranée-Tunisie a publié un ouvrage intitulé « Eléments pour une stratégie de développement économique et social à moyen terme en Tunisie ».
  • A noter que la préface de cet ouvrage mentionnait clairement que : « Les opinions exprimées dans l’ouvrage n’engagent que les auteurs. Elles ne reflètent aucune autre position officielle ».

Notons que l’institut d’émission a exprimé, dans un communiqué rendu public aujourd’hui, son regret quant à « des informations erronées et infondées. Celles-ci ont circulé sans vérification ». Au final, la BCT a affirmé sa disposition à apporter les précisions nécessaires à ce sujet en cas de besoin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here