Annulation du marché sur les compositions florales par la Présidence

fleurs

Une annonce inattendue du frère du président de la République Naoufel Saïed. Puisqu’il publie sur sa page facebook l’annulation d’un marché conclu pour les compositions florales dédiées à la décoration du palais présidentiel.

En effet, il s’agit de l’annulation du marché conclu depuis septembre 2019, pour l’achat de fleurs et de bouquets. Ces compositions florales représentent un montant de près de 300 mille dinars.

« Ce marché est annulé, car la majorité des Tunisiens vivent dans la pauvreté, cet argent est le leur ». C’est ce qu’écrit le président de la République, Kaïs Saïed, sur le document en question et que publie son frère. 

Même si certains estiment que le président a bel et bien agi, pour d’autres la question n’est pas là. Car il ne faut pas non plus oublier que les fleuristes font partie des Tunisiens. Et qu’ils ont eux aussi besoin de travailler.

Un secteur dont les débouchés se rétrécissent

Car, en fait, ce sont des centaines de familles qui vivent du secteur des compositions florales. Alors, si aujourd’hui la période est la crise sanitaire; il n’en reste pas moins qu’une telle décision fragilise les fleuristes. Ainsi, c’est toute la filière qui risque d’être impactée et de se retrouver en grande difficulté; si ce n’est déjà la cas.

Par ailleurs, notons que la production et la commercialisation des fleurs en Tunisie demeure un secteur marginal et mal organisé. Avec des producteurs, exportateurs et fleuristes qui trouvent des difficultés sur les marchés national et international.

Mais plus encore, la production n’est pas assurée tout au long de l’année. Et ce secteur souffre de la faible exploitation des moyens techniques modernes, tels que: les serres chauffées; les systèmes d’aérations; la culture hors sol etc…

63% des terres horticoles sont consacrés à la rose

En outre, il est important de savoir que l’horticulture est, essentiellement, cultivée dans les gouvernorats de: Ben Arous; Nabeul; La Manouba; Bizerte; Monastir; et Sousse. Avec 63% de la superficie des terres consacrés au rosier. Ce qui fait de la Tunisie un grand producteur et exportateur de roses

Effectivement, la Tunisie produit chaque année 1.000 tonnes de roses, dont 60% sont exportés vers les marchés européens. La Suisse, la France et l’Italie sont les premiers acheteurs de cette fleur. Mais avec le confinement, la culture des roses en Tunisie se retrouve dans l’impasse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here