Transports publics: des mesures spécifiques pour le déconfinement ciblé

Transtu

Le ministère du Transport a annoncé une série de mesures. Pour faciliter le déplacement dans les transports publics. Et ce, à partir de la première étape du déconfinement ciblé, le 4 mai 2020.

Le ministère a appelé les sociétés des transports publics et collectifs à reprendre leurs activités. Ainsi qu’à fournir tous les moyens disponibles. Notamment pour assurer un transport garantissant toutes les conditions de sécurité sanitaire. A savoir la distanciation sociale entre les personnes, surtout, aux heures de pointe.

Il s’agit, également, d’augmenter la fréquence des déplacements aux heures de pointe. Et ce, afin d’assurer autant que possible le respect de la capacité autorisée.

Ainsi, le ministère a programmé une ligne du transport ferroviaire urbain reliant Tunis à la ville de Tebourba. Et une autre desserte reliant Tunis à la ville de Naassan. Avec une augmentation de la fréquence des autres trajets réguliers de 78% sur la ligne de Banlieue Sud Tunis–Borj Cedria.

Quant au transport contractuel, le ministère a relevé que les entreprises autorisées  pendant le déconfinement ciblé doivent signer des contrats de location de bus. Et ce, avec les sociétés des transports publics. Objectif: assurer le déplacement de leurs employés.

Autre démarche qui peut être adoptée par ces entreprises, acheter des abonnements mensuels ou hebdomadaires à leurs personnels. Afin de réduire l’utilisation des transports publics  et l’alignement des passagers devant les guichets de vente des tickets.

Interdiction d’utilisation des transports publics sans autorisation de déplacement

Par ailleurs, tout citoyen qui n’a pas d’autorisation de déplacement ne peut en aucun cas utiliser les transports publics. Les agents des sociétés du transport doivent porter des masques. En plus d’une stérilisation périodique des moyens de transport conformément aux exigences des conditions sanitaires.

Au volet contrôle, les unités de sécurité vont intervenir pour contrôler les autorisations. Ainsi qu’ à assurer le respect de la distanciation sociale. De plus, les agents de contrôle  vont inspecter et surveiller le trafic passagers, en particulier, aux heures de pointe

Le ministère a fait savoir que des cellules de crise au niveau des sociétés des transports publics ont été créées pour suivre le processus du transport des passagers. Ainsi qu’à contrôler le degré de conformité aux exigences de déconfinement ciblé.

Le ministère du Transport va coordonner avec le ministère de la Jeunesse, des composantes de la société civile, des organisations des scouts tunisiens, et de la Jeune Chambre économique. Et ce, pour organiser l’opération de montée et de descente des passagers. Notamment dans les grandes stations; et de la vente de billets et d’abonnements.

Ces organisations se chargeront, en outre, d’orienter et de sensibiliser les citoyens aux mesures de prévention et de sécurité. Tout en les incitant à acquérir des abonnements au lieu de tickets quotidiens pour leur sécurité.

(Avec TAP)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here