Huile d’olive: exportation de 146 mille tonnes pour 896 MDT à fin mars

Huile d'olive Exportation Tunisie

A l’heure de la crise du Covid-19, la Tunisie a exporté 146 mille tonnes d’huile d’olive pour 896 MDT à fin mars 2020. Contre 80 mille tonnes à 740 MDT une année auparavant.

Selon l’ONH, la moyenne mensuelle des exportations d’huile d’olive a atteint 30 mille tonnes. Et ce, de novembre 2019 jusqu’au 31 mars 2020. Sachant que la Tunisie projette d’exporter 250 mille tonnes pour des recettes dépassant la barre de 2 milliards de dinars. Et ce, sur un volume total de production record de 350 mille tonnes.

Grâce à ces exportations, la Tunisie a enregistré un excédent de la balance commerciale alimentaire. En répartition géographique, l’UE demeure le marché principal de la Tunisie. Dont l’Italie et l’Espagne qui accaparent 75% de ce produit tunisien. Alors que les Etats-Unis ont absorbé 15%.

Pour les exportations de l’huile d’olive conditionnée, elles ont atteint 8500 tonnes pour 100 MDT courant les cinq premiers mois de la saison. La France reste la première destination, suivie du Canada et des Etats-Unis.

Des mesures ont été prises pour améliorer les prix

Concernant les problèmes rencontrés, et en premier lieu les prix qui ont chuté de 20% par rapport à la saison dernière, l’ONH a affirmé que les prix dépendent de l’offre et de la demande sur le marché international. D’ailleurs, des mesures ont été prises pour améliorer les prix. En l’occurrence la réduction de la demande. A travers la mise en œuvre d’un programme de stockage de 100 mille tonnes auprès des privés. Ainsi que l’octroi d’une prime de stockage de 500 dinars pour la tonne pour les agriculteurs et propriétaires des huileries. Et de 300 dinars pour la tonne en faveur des exportateurs.

En outre, des appels d’offres ont été lancés pour le stockage de 100 mille tonnes. Le premier a permis d’atteindre un volume de 22 mille tonnes. Et ce, auprès des agriculteurs, des propriétaires des huileries et des exportateurs. Ainsi que de leur décaisser une prime de stockage la semaine dernière.

Pour le deuxième appel d’offres, il a été lancé en mars 2020. Tout en attendant le parachèvement des procédures administratives la semaine prochaine. Et le lancement du troisième sera effectué courant ce mois. Et ce, malgré l’entrave de réaliser des appels d’offres dans le confinement total.

De ce fait, l’opération du stockage de l’huile d’olive a donné relativement ses fruits. Et ce, en augmentant les prix à la production entre 20% et 30%. Avec notamment une hausse relative au niveau de l’exportation. Notons que la moyenne des prix à l’exportation sur le marché international est fixée à 5,8 dinars le litre.

(Avec TAP)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here