FMO accorde un prêt syndiqué de 60 millions d’euros à Enda Tamweel

Enda Tamweel et FMO

La Société Néerlandaise de Financement et du Développement de l’Entrepreneuriat (FMO) et Enda Tamweel, ont signé un accord de prêt syndiqué. Le montant équivalent à 60 millions d’euros en dinars tunisiens, avec la couverture du partenaire TCX, dont 39 millions sont syndiqués à cinq fonds. Et ce dans le cadre de la structure de prêt A / B de la FMO.

« L’opération, inédite, témoigne à la fois de l’intérêt et de la confiance portés à Enda Tamweel à l’international. Elle couronne de longs mois de travail menés par l’ensemble des équipes d’Enda Tamweel », souligne Enda.

Selon Enda Tamweel, ce prêt servira principalement à financer des femmes, des jeunes issus de quartiers défavorables, des sous-emprunteurs agricoles, des sous-emprunteurs de l’éducation. Et à améliorer les conditions de logement des populations vulnérables. Il permettra à Enda Tamweel d’élargir ses capacités de financement et d’augmenter son nombre d’emprunteurs.

En faveur de l’inclusion financière et sociale

Dans un contexte marqué par une conjoncture économique défavorable liée notamment aux répercussions de la crise du Coronavirus. Ce prêt permettra à Enda Tamweel d’ancrer davantage sa mission sociale et d’accompagner ses clients impactés par cette situation.

« Enda Tamweel est fière d’avoir conclu cet accord qui marque une première pour le secteur de la micro-finance en Tunisie. Cette opération s’inscrit dans la continuité de notre vision et de notre plan de développement pour l’inclusion financière et sociale. Dans un moment aussi crucial, Enda Tamweel va continuer à jouer son rôle. Elle contribuera à son échelle à préserver le tissu économique. Ainsi les emplois seront préservés ainsi que la pérennité des projets de milliers de petits entrepreneurs ». C’est ce qu’a déclaré Mohamed Zmandar, Directeur général d’Enda Tamweel.

« Alors que la pandémie du Coronavirus est avant tout une crise sanitaire majeure, il n’en demeure pas moins que l’impact économique qui en découlera est également une préoccupation majeure. Nous œuvrons à aider nos clients à mitiger les effets sur leurs entreprises touchées, leurs communautés ainsi que les parties prenantes qu’ils servent. Nous soutenons pleinement la mission sociale d’Enda Tamweel, profondément ancrée à travers sa forte implantation dans les milieux ruraux, qui représentent 44% de son portefeuille, ainsi que sur les territoires urbains. A travers ce financement, Enda Tamweel et FMO confirment leur engagement en faveur de l’inclusion financière et sociale en Tunisie », a, de son côté, affirmé Huib-Jan de Ruijter, Directeur des opérations financières à FMO.

Notons que les cinq fonds sont Blueorchard Microfinance Fund, Regional Education Finance Fund for Africa, Africa Agriculture and Trade Investment Fund et Triple Jump’s ASN Microkredietpool ainsi que Triple Jump’s Microbuild I, B.V.

M.T

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here