AFD/Afrique: Initiative « Covid-19 – Santé en commun » de 1,2 milliard d’euros

AFD Afrique Financement Covid-19

L’AFD a annoncé le lancement de l’initiative « Covid-19 – Santé en commun » de 1,2 milliard d’euros, d’ici à l’été 2020. Et ce, en réponse à la crise sanitaire mondiale engendrée par le Covid-19.

Cette initiative de l’AFD va permettre d’apporter une réponse ciblée et partenariale à la crise sans précédent que traversent les pays en développement. Ce dispositif, complémentaire des actions des bailleurs de fonds, multilatéraux et européens, cible en priorité le continent africain.

L’initiative « Covid-19 – Santé en commun » constitue une première réponse face à la crise sanitaire et à ses conséquences économiques et sociales immédiates. Elle comprend plusieurs leviers d’actions. A savoir 150 millions d’euros sous forme de dons, un milliard d’euros sous forme de prêts. Et ce, pour répondre aux enjeux de court terme des pays ou des banques publiques de développement partenaires. Il s’agit aussi de modalités adaptées pour accélérer la mise à disposition des fonds.

Les principaux pays bénéficiaires de cette initiative seront les 19 pays prioritaires de l’aide française en Afrique. Ainsi que dans les bassins océaniques et au Proche Orient.

De même, cette initiative s’adresse aux États, organisations de la société civile, banques publiques de développement, secteur privé et acteurs français de la santé mondiale.

Principaux axes d’intervention

Les principaux axes d’intervention de cette initiative sont les suivants:

  • Renforcement des réseaux régionaux de surveillance épidémiologiques;
  • Contributions aux plans nationaux de réponse au Covid-19 des pays africains;
  • Appuis aux principaux acteurs français de la réponse au Covid-19;
  • Des appuis budgétaires pour le renforcement des systèmes de santé.

Notons que ce dispositif s’appuiera sur Expertise France, qui rejoindra prochainement le groupe AFD.

A cette occasion, Rémy Rioux, DG de l’AFD a affirmé: « Cette initiative constitue une composante essentielle de la contribution de la France à la riposte mondiale au Covid-19. Et ce, pour les pays les plus vulnérables. Elle va permettre de mobiliser rapidement de l’expertise technique et des financements dédiés aux systèmes de santé. Aussi bien au plan économique que social ».

Et d’ajouter: « Elle doit contribuer aussi à renforcer à plus long terme les systèmes de santé. Et ce, pour leur permettre de mieux faire face aux risques épidémiologiques. Au-delà de cette riposte de court terme à l’urgence sanitaire, d’autres réponses sont en préparation avec l’UE et les grands bailleurs internationaux. Notamment dans le cadre des travaux de l’International Development Finance Club (IDFC), engagé dans cet effort de solidarité mondiale ».

Les 19 pays concernés sont: Bénin, Burkina Faso, Burundi, Iles Comores, Djibouti, Ethiopie, Gambie, Guinée, Haïti, Liberia, Madagascar, Mali, Mauritanie, Niger, République Centrafricaine, République Démocratique du Congo, Sénégal, Tchad, Togo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here