Souhail Alouini:  » Le port du masque devrait être obligatoire »

chloroquine

Si on ne respecte pas le confinement à grande échelle, le bilan sera lourd. Tel est le cri d’alarme du corps médical. Aujourd’hui, les enjeux sont de taille: soit on réussit soit on echoue. La question d’aujourd’hui est de savoir si les mesures prises par le  gouvernement sont suffisantes?

Souhail Alouini, ancien président de la Commission de la Santé à l’ARP, déclare à leconomistemaghrebin.com: « Les mesures sont tout à fait adéquates. D’ailleurs, on est en train de suivre la progression de la maladie. Cela dit, le problème qui se pose actuellement n’est autre que le degré du respect du confinement« . 

Et de poursuivre:  » En revanche, tout porte à croire qu’il y a eu un relâchement ces derniers temps. D’ailleurs, de plus en plus de citoyens ne sont pas en train de respecter le confinement comme il le faut.  Ce qui  fausse, en l’occurrence, toute la stratégie déjà   mise en place. Or  notre objectif  est celui de limiter au grand maximum la contamination  locale ». 

Et d’ajouter: « Ce qu’on a vu récemment dans les bureaux de poste nuit forcément aux statistiques. Mais ce que je veux dire aux gens, c’est  d’appliquer  le confinement car ce qui a été fait  peut tomber à l’eau. »

En clair, si jamais les gens ne respectent pas le confinement, nous aurons de lourdes conséquences. 

Par ailleurs, à la question après le confinement quelle sera la prochaine étape? Souhail Alouini revient sur le port du masque qui devrait, selon lui, être obligatoire ».

Il conclut: « On s’oriente vers le port du masque pour tous. D’ailleurs, ce sera obligatoire quelle que soit l’activité,  en allant travailler ou faire des courses. J’ajouterais même que de grandes quantités sont en préparation. Les masques en cours de fabrication seront disponibles dès la semaine prochaine.  Mais plus encore un masque écologique qui préserve la planète ». 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here