António Guterres appelle à un cessez-le-feu mondial immédiat

antonio-guterres

C’est dans une vidéo publiée sur son compte Twitter et reprise sur le site de l’ONU que António Guterres, Secrétaire général de l’ONU, a appelé à un cessez-le-feu mondial. Et ce, pour laisser le temps aux populations les plus vulnérables de se soigner contre le Covid-19.

António Guterres a commencé son intervention en déclarant:

« Notre monde fait face à un ennemi commun: le COVID-19. Le virus ne se soucie pas de la nationalité ou de l’origine ethnique, de la faction ou de la foi. Il attaque tout, sans relâche.

Pendant ce temps, le conflit armé fait rage dans le monde entier. »

D’après lui, les personnes plus vulnérables- femmes et enfants, personnes handicapées, marginalisées et déplacées- paient le prix le plus élevé. Car, ils courent également le plus grand risque de subir des pertes dévastatrices à cause du COVID-19. »

Il ajoute en disant « n’oublions pas que dans les pays ravagés par la guerre, les systèmes de santé se sont effondrés.

Les professionnels de santé, déjà peu nombreux, ont souvent été ciblés. Les réfugiés et autres personnes déplacées par un conflit violent sont doublement vulnérables. La fureur du virus illustre la folie de la guerre. »

C’est pourquoi aujourd’hui, António Guterres appelle à un cessez-le-feu mondial immédiat dans tous les coins du monde.

Enfin, l‘appel du Secrétaire Général gagne du terrain parmi les dirigeants mondiaux !
Plus de pays doivent se rallier pour établir d’urgence des cessez-le-feu vitaux dans les régions qui en ont le plus besoin.

Une pétition sur Avaaz  a été créée. Elle a regroupé déjà 1,830,720 signataires.  

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here