Covid-19 : report de la COP26 de Glasgow à 2021

COP26 Report Covid-19

La conférence COP26 des Nations unies sur les changements climatiques, programmée en novembre 2020 à Glasgow (Royaume-Uni), est reportée à 2021. Et ce, en raison de la propagation de la pandémie mondiale Covid-19.

La décision du report de la COP26 a été prise par les représentants du Bureau de la Convention-cadre des Nations unies. Notamment sur les changements climatiques (CCNUCC). Et ce, avec le Royaume-Uni et ses partenaires italiens. Les dates exactes seront fixées ultérieurement.

Selon un communiqué publié par le département des Affaires, de l’Énergie et de la Stratégie Industrielle (Gouvernement du Royaume-Uni), ce report permettra à toutes les parties de se concentrer sur les questions à débattre. Et ce, lors de cette conférence vitale. Et il accordera plus de temps aux préparatifs nécessaires.

« Compte tenu de l’impact global actuel du Covid-19, la tenue de cette Conférence ambitieuse et inclusive en novembre 2020 n’est plus possible. Le report permettra à toutes les parties de mieux se concentrer sur les questions à discuter. Et ce, au cours de cette conférence vitale. Et leur laissera plus de temps pour les préparatifs nécessaires », indique le communiqué du gouvernement britannique.

A cet égard, Alok Sharma, Secrétaire d’Etat britannique aux Affaires, à l’Energie et à la Stratégie Industrielle et président désigné de la COP26 a affirmé : « Nous continuerons à travailler sans relâche avec nos partenaires. Et ce, pour parvenir aux objectifs qui doivent être atteints. Notamment afin de faire face à la crise climatique. Et j’ai hâte de convenir d’une nouvelle date pour cette conférence ».

De son côté, Patricia Espinosa, Secrétaire exécutive de la CCNUCC a déclaré : « Le Covid-19 est la menace la plus urgente à laquelle l’humanité soit confrontée aujourd’hui. Mais nous ne pouvons pas pour autant oublier que le changement climatique est la plus grave menace. A laquelle l’humanité doive faire face à long terme ».

Et d’ajouter : « Nous continuons à encourager et à exhorter les nations. Essentiellement à accroître considérablement leurs ambitions climatiques. Et ce, conformément à l’accord de Paris ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here