CNUCED : le Coronavirus pourrait réduire l’investissement mondial de 40%

CNUCED - l'éonomiste maghrebin

La Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED) affirme que la pandémie de COVID-19 pourrait réduire l’investissement mondial de 40%.

En effet, les estimations actualisées de l’impact économique du COVID-19 et les révisions des bénéfices des plus grandes entreprises multinationales révèlent que la pression à la baisse sur les flux d’IDE pourrait varier de -30% à -40% pendant la période 2020-2021, dépassant ainsi les projections précédentes (publiées le 8 mars 2020) de -5% à -15%.

61% des 100 principales grandes entreprises multinationales suivies par la CNUCED ont publié des révisions de leurs résultats. Ces derniers confirment la détérioration rapide des perspectives mondiales. Et 57% d’entre elles ont averti sur l’impact du choc de la demande mondiale sur les ventes, montrant qu’au-delà des perturbations de la chaîne d’approvisionnement, COVID-19 pose de sérieux problèmes. Notamment après le ralentissement de la production dans certaines parties de la Chine.

En outre, les 5000 premières multinationales, qui représentent une part importante de l’IDE mondial, subissent actuellement, des révisions à la baisse de 30% en moyenne de leurs estimations des bénéfices de 2020. Et la tendance devrait se poursuivre.

Selon la même source, les secteurs les plus durement touchés sont les industries de l’énergie et des matériaux de base (-208% pour l’énergie, avec le choc supplémentaire provoqué par la récente baisse des prix du pétrole). Ainsi que les compagnies aériennes (-116%) et l’industrie automobile (-47%).

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here