Coronavirus : le secteur touristique dans l’impasse !

Secteur touristique Coronavirus l-economiste-maghrebin.jpeg

La Fédération interprofessionnelle du Tourisme tunisien considère que les mesures gouvernementales entreprises restent très insuffisantes. Et ce, au vu de la délicatesse de la conjoncture.

La Fédération interprofessionnelle du Tourisme tunisien, relevant de la CONECT, exprime sa profonde conscience du fait qu’actuellement la priorité est accordée au secteur de la santé. Mais il ne reste pas moins qu’il convient en parallèle de faire en sorte d’éviter une catastrophe socio-économique, notamment celle du secteur touristique.

Selon la même source, les mesures de soutien ne permettront pas de prévenir une débâcle économique, à partir du mois d’avril 2020. Notamment sous la forme de faillite de centaines entreprises touristiques. A l’instar des agences de voyages, hôtels, restaurants, artisans, guides professionnels, agences de location de voitures,etc. Par conséquence, il est à prévoir la mise au chômage de dizaines de milliers d’employés du secteur.

Mesures de soutien urgentes

Dans une approche constructive, la Fédération met en avant quatre mesures de soutien urgentes, à savoir:

  • Prise en charge par l’Etat des salaires du mois d’avril et mai 2020;
  • Report ou suppression des cotisations sociales relatives au 1er et 2ème trimestre 2020. Et ce, sans pénalités, sans formalités et sans justification;
  • Rééchelonnement des dettes fiscales (IS 2019, 1er acompte provisionnel, TVA, déclarations mensuelles de mars et avril 2020…). Et ce, sur une longue période et sans pénalités;
  • Octroi de prêts bancaires de trésorerie avec accès facile et à taux très modéré, voire à taux zéro.

En conclusion, la Fédération considère que sans un soutien fort de l’Etat et des organismes internationaux, le secteur touristique va à la catastrophe. Ce qui impactera fortement l’économie tunisienne, puisque ce secteur représente 14% du PIB.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here