États-Unis : Ford se lance dans la production de respirateurs et de masques

Ford COVID-19 Medical Equipment Production
Operators and assemblers assemble medical face shields. Ford Motor Company, in cooperation with the UAW, will assemble more than 100,000 critically needed plastic face shields per week at a Ford manufacturing site to help medical professionals, factory workers and store clerks.

Ford Motor Company s’est associé, aux États-Unis, à des entreprises telles que 3M et GE Healthcare. Et ce, pour mettre à disposition son expertise en matière de fabrication et d’ingénierie. L’objectif étant d’accroître rapidement la production d’équipements et de fournitures médicales dont le personnel de santé et les patients luttant contre le coronavirus (Covid-19) ont un besoin urgent.

Ainsi, Ford prévoit d’assembler plus de 100 000 masques par semaine. La firme s’appuie sur son savoir-faire en matière d’impression 3D. Et ce, pour produire des composants destinés à être utilisés dans les équipements de protection individuelle.

Appareils respiratoires à adduction d’air pur

Par conséquent, son équipe travaille en étroite collaboration avec 3M. Elle vise à produire, en urgence et à grande échelle, des appareils respiratoires à adduction d’air (PAPR). Et ce sont des travailleurs de l’UAW, dans l’une des usines de Ford, qui fabriqueront ces nouveaux appareils respiratoires.

Pour les produire, les équipes utiliseront des pièces de rechange de véhicules Ford, à l’instar des ventilateurs de sièges du Ford F-150. Ces derniers serviront à faire circuler l’air au sein des appareils respiratoires. Tandis que les contaminants que cet air contient seront systématiquement éliminés par les filtres à air HEPA de 3M. Tout ce système sera alimenté par de puissantes batteries électriques portables. Celles-ci fourniront une autonomie de huit heures. En effet, la firme américaine produira ces PAPR de nouvelle génération dans l’une de ses usines du Michigan.

Ventilateurs

De même, Ford et GE Healthcare travaillent ensemble. Et ce, pour produire, massivement, une version simplifiée du ventilateur actuel de GE Healthcare. Elle contribuera plus efficacement à aider les patients souffrant d’insuffisances ou de difficultés respiratoires causées par le COVID-19. Ainsi, ces ventilateurs seront produits sur l’un des sites industriels de Ford, en plus de celui de GE.

« Des entreprises, tous secteurs confondus, se sont mobilisées pour lutter en chœur contre le COVID-19 ». C’est ce que déclare Kieran Murphy, Président et Directeur Général de GE Healthcare. « Nous sommes fiers d’apporter notre large expertise en matière clinique et technique. Et de collaborer avec Ford pour la fourniture d’équipements pour sauver des milliers de vies », a-t-il ajouté.

Appareils respiratoires et masques de protection

L’équipe de conception américaine de Ford commence d’ores et déjà à développer et à tester, en urgence, une nouvelle génération de masques de protection contre le coronavirus. Ils seront destinés au personnel médical. En effet, ces nouveaux masques protègent intégralement le visage et les yeux contre tout type de contact accidentel avec des liquides. Lorsqu’ils sont associés à des respirateurs de type N95, ils constituent un moyen encore plus efficace pour limiter l’exposition potentielle au coronavirus.

D’ailleurs, […] quelques 75 000 masques seront livrés dans les prochains jours. Plus de 100 000 masques commenceront à être produits chaque semaine. Ford s’appuie aussi sur sa technologie d’impression en 3D. Et ce, pour fabriquer des composants et des sous-ensembles qui seront utilisés sur des équipements de protection individuelle.

Notons que la firme américaine évalue actuellement la possibilité de travailler avec GE Healthcare. Le but consiste à produire des ventilateurs qui seront destinés au gouvernement britannique.

En outre, en Chine, Jiangling Motors, partenaire de Ford of China, a également fait don de dix camionnettes ambulances Ford Transit à différents hôpitaux de Wuhan, ville où l’épidémie de coronavirus a commencé. Ford est également en train de rapatrier pas moins de 165 000 respirateurs N95 qui avaient été envoyés par Ford en Chine en début d’année pour aider à lutter contre le coronavirus. Notons que Ford s’est de plus engagé à fournir pas moins de 40 000 masques chirurgicaux à Henry Ford Health Systems.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here