Le Courant populaire appelle à dédommager les employés du secteur privé

courant populaire

Le Courant populaire a appelé l’Etat à verser 75% des salaires des employés du secteur privé.

Selon le Courant populaire, les employés du secteur privé risquent de perdre leur travail ou d’être licenciés en raison de la situation sanitaire dans le pays.

Dans une déclaration publiée mardi, le parti exhorte le gouvernement tunisien à mettre les cliniques privées à la disposition du ministère de la Santé jusqu’à l’endiguement du coronavirus.

Le Courant populaire propose aussi d’exploiter les hôtels comme espace de confinement sanitaire. Le parti a également proposé d’obliger le secteur privé à contribuer, activement, aux efforts nationaux de lutte contre le virus.

Pour le Courant populaire, il est impératif de décréter l’Etat d’urgence dans le pays. Le parti a, en outre, appelé à déployer des unités de l’armée nationale dans le pays.

Le parti estime opportun, aussi d’accorder une exemption provisoire des impôts et des cotisations des caisses sociales. Il a appelé à dédommager les petites entreprises qui s’engagent, en ces temps de crise, de verser les salaires des agents qui ne peuvent plus se rendre sur leur lieu de travail.

Le parti insiste sur la nécessité d’affliger de lourdes peines aux spéculateurs sur les produits de base.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here