Ahlem Hachicha Chaker: « On ne peut pas surmonter une situation extraordinaire avec des moyens ordinaires »

mesures

Ahlem Hachicha Chaker, analyste politique, propose de nouvelles idées de mesures à adopter. Et ce, pour faire face au Coronavirus.

Ainsi, Ahlem Hachicha Chaker met l’accent sur le volet économique. Car il demeure oublié de la part du gouvernement. De ce fait, elle préconise de suspendre tous les projets, les achats, les marchés, les travaux non essentiels.

Mais une autre mesure est, selon elle, nécessaire. A savoir, faire l’inventaire de tous les budgets non consommés pour l’année 2019 et les récupérer. Un autre élément serait d’annuler les salaires et avantages de transition accordés aux membres du gouvernement sortant.

Ahlem Hachicha Chaker pour une union de la santé publique et privée

Par ailleurs, Mme Hachicha Chaker propose de:

  • Mettre en place une task-force mixte de santé publique/privée.
  • Réquisitionner l’industrie pharmaceutique et chimique. Et ce pour aider à fabriquer les désinfectants et consommables nécessaires.
  • Lancer un projet collectif entre l’industrie et les chercheurs pour fabriquer des respirateurs basiques.

Une pléiade de mesures économiques…

  • Suspendre les cotisations sociales et les paiements fiscaux pendant six mois, sans pénalités. Tout en modifiant le système informatique de déclaration pour 2 choses. A savoir:
    1. Passer tous les contribuables à la télédéclaration;
    2. Permettre aux contribuables de déposer leurs déclarations sans paiement.
    Il sera beaucoup plus simple d’anticiper les montants à recevoir, de garder les comptabilités à jour. Et cela évite aux contribuables de décrocher du système.
  • Amnistie de change, totale, immédiate.
  • Suspendre l’obligation de déclaration des dépôts. Et capter la masse monétaire du secteur informel.
  • Exonérer des charges sociales les salaires payés pour les employés maintenus en cas d’arrêt d’activité.
  • Réduction du TMM de 2% ou plus. Le but étant de soulager les entreprises et de créer un choc positif.
  • Suspension des droits de douanes sur les équipements et produits médicaux pour le public et le privé.

… Pour soulager les entreprises

  • Suspension des remboursements des crédits bancaires et de leasing sur trois mois pour les PME. A négocier avec le métier.
  • Mettre en place des lignes de crédit à long terme pour les PME.
  • Adopter le decashing et les procédures non paper based d’office pour l’administration, immédiatement. Le système s’adaptera parce qu’il n’a pas le choix.
  • Adopter la carte d’identité universelle et gratuite pour toutes les personnes majeures, émise automatiquement par l’état civil. Il est capital de recenser toute la population et de la capter dans le système d’information de l’Etat pour la suite.
  • Émettre une carte de paiement électronique de la Poste gratuite pour tous les adultes vivants dans des foyers vulnérables; verser des allocations de solidarité.

De ce fait, Ahlem Hachicha Chaker conclut: « Et si on veut diviser par dix le nombre de morts à venir, décréter le confinement total national pour trois semaines (télétravail, fermeture annuelle, crédit d’impôts, les formules ne manquent pas). Il n’y a pas de miracle. Il n’y a que ça qui marche. On ne peut pas surmonter une situation extraordinaire avec des moyens ordinaires. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here