L’enseignement supérieur: l’université de Manouba est la plus paritaire

Le gouvernement

Et si on parle de parité dans l’enseignement supérieur tunisien. Qu’en est-il réellement?

La Direction Générale de l’Enseignement Supérieur DGES présente, via un communiqué, les statistiques de la répartition par genre des responsables universitaires dans les institutions publiques tunisiennes. Et ce, par fonction occupée et par université.

Ainsi, ce qui ressort de cette étude est que 30% des responsables universitaires à l’échelle nationale sont des femmes.

Aujourd’hui, elles représentent 28% des directeurs des études ou des stages, 27% des chefs de département, 33% des élus aux instances pédagogiques et 17% des chefs d’établissement d’enseignement supérieur et de recherche.

De ce fait, il s’avère que l’université de Manouba est la plus paritaire.

Selon l’étude, près d’une fonction sur deux est occupée par une femme, soit 48%. On évoque d’ores et déjà leurs proportions qui sont respectivement de: 50% à la direction des études ou de stages; 49% à la direction des départements. Et plus encore: 49% aux instances élues; ainsi que 46% à la tête des établissements d’enseignement supérieur et de recherche qui en relèvent.

Par ailleurs, l’Université de Tunis arrive au deuxième rang dans le classement, avec 41% de femmes responsables. Enfin, l’Université de Carthage se classe en troisième position, avec 38% de cadres féminins.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here