Cuir et chaussure : la fédération appelle à créer des hubs pour le secteur

Cuir et chaussure Tunisie

Le président de la Fédération nationale du cuir et chaussure, Akram Belhaj, souligne l’impératif de constituer un hub pour les industriels du secteur. Et ce, lors d’un atelier de travail sur le thème « Développement des hubs en Tunisie ».

En effet, M. Belhaj indique que les études stratégiques montrent que les hubs industriels permettent d’ouvrir des perspectives. Et ce, pour la relance du secteur cuir et chaussure. Tout en attirant davantage des partenaires en provenance de France, d’Italie, d’Allemagne et de Belgique.

De même, les hubs permettent de renforcer l’investissement dans ce domaine.

En outre, il a mis l’accent sur l’importance de regrouper les industriels dans un même espace géographique et dans une seule zone industrielle. Et ce, pour un échange d’expériences et un rapprochement des industries. Notamment dans ses différentes phases de production. Il s’agit, également, de faciliter la communication entre les industriels et les artisans.

Par ailleurs, il affirme que le secteur du cuir et de la chaussure emploie près de 40 mille personnes. Et qu’il constitue l’un des piliers de l’économie nationale. D’ailleurs, il compte 237 unités, dont 106 unités à participation étrangère.

De plus, notons que les exportations de ce secteur prometteur ont atteint 1800 MDT durant les dix premiers mois de 2019. Renforçant ainsi la contribution de ce secteur au maintien des équilibres économiques et sociaux, l’amélioration de la balance commerciale et l’attraction des IDE.

Enfin, M. Belhaj précise que ce secteur fait face à plusieurs difficultés. Avec notamment l’ampleur prise par le marché parallèle, la commercialisation des chaussures et des produits en cuir par le secteur de la friperie, la faible consommation du produit tunisien… Et ces difficultés impactent fortement les performances du secteur. Puisque 80% des commerçants travaillent dans le marché parallèle.

(Avec TAP)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here