Energies renouvelables : création d’un groupe de travail pour booster l’investissement

énergies renouvelables - l'économiste maghrébin

L’Instance Tunisienne de l’Investissement (TIA) annonçait, mardi, la création d’un groupe de travail dédié au secteur des énergies renouvelables.

D’ailleurs, ce groupe issu du Conseil stratégique de la TIA, reliera les secteurs public et privé. Il se chargera de proposer des mesures concrètes. Et ce, pour booster l’investissement dans ce secteur. Il favorisera, également l’efficacité énergétique. Le travail se penchera sur les énergies renouvelables.

Ainsi, c’est la TIA qui annonce la création de ce groupe. Et ce, lors d’un atelier sur « La promotion des investissements dans le secteur des Energies Renouvelables ».

En effet, durant cet atelier, le TIA exposait aux institutions publiques, bailleurs de fonds locaux et internationaux et investisseurs financiers, les avantages et incitations mis à la disposition des promoteurs et investisseurs privés dans le secteur des énergies renouvelables. Et ce,en vue d’atténuer les risques inhérents à ces projets et améliorer leur financement par les banques.

Par ailleurs, les parties prenantes du secteur ont signalé plusieurs problèmes. A l’instar des aspects juridiques inhérents à la structuration des contrats, à la répartition des risques entre partie publique, banques et investisseurs et au foncier.

L’investissement mondial dans les nouvelles capacités dans ce secteur au cours de 2010-2019, devrait atteindre 2 600 milliards de dollars. La part mondiale de l’électricité produite générée par ces énergies a atteint 12,9% en 2018, contre 11,6% en 2017.

Enfin ,la Chine est de loin le plus gros investisseur en capacité des énergies renouvelables. Avec 758 milliards de dollars qui ont été engagés entre 2010 et le premier semestre 2019.

 

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here