Carthage Cement : augmentation de capital social à 396 MDT

Carthage Cement L'Economiste Maghrébin

La société Carthage Cement annonce l’augmentation de son capital social de 130%. Et ce, pour le porter de 172.134 MDT à 395.919 MDT

Lors d’un point de presse tenu hier, Adel Grar, président du Conseil d’administration de Carthage Cement et DG d’Al Karama Holding, a annoncé: « L’augmentation sera réalisée par une souscription en numéraire de 268 MDT. A travers la création de 223 774 733 actions à souscrire au prix d’émission de 1,200 DT. Les nouvelles actions à souscrire en numéraire seront libérées intégralement à la souscription. Et ce, en espèces ou par compensation avec des créances certaines, liquides et exigibles détenues sur la société. »

Il a précisé: « 68 MDT sont libérés par compensation des créances revenant à BINA Corp et El Karama Holding (l’Etat). Et le montant à lever sur le marché financier s’élèvera à 200 MDT. »

Adel Grar

La souscription a atteint 80% à ce jour

En outre, il a assuré: « La souscription à cette augmentation, qui a été lancée le 17 janvier 2020, a atteint 80% à ce jour. D’ailleurs, le droit de souscription revient principalement aux anciens associés. Et en cas de non aboutissement de l’opération, il y aura recours aux banques, dans la limite de 80 MDT. »

Et d’affirmer: « L’augmentation de capital s’inscrit dans le cadre du plan de restructuration financière de ladite société. Il s’agit de la dernière phase de cette restructuration et le début de la relance. Carthage Cement continuera, en fait, à déployer tous ses efforts. Notamment en matière de recherche, développement et optimisation de ses process. Et ce, pour mettre en valeur ses produits et satisfaire les exigences et les attentes de ses clients. Ainsi qu’atteindre les objectifs de son business plan. »

Au final, il a estimé: « Un accord global pour la participation des banques à l’augmentation a été décidé. En vue de rembourser une partie de sa dette bancaire. Outre le rééchelonnement du restant de la dette sur une période de 12 ans. Et ce, avec la révision à la baisse du taux d’intérêt. En fait, quatre banques sur huit qui s’intéressent à cette opération, ont obtenu l’approbation des Conseils d’administration pour y participer. »

Un endettement de 628 MDT en 2019

De son côté, Brahim Sanaa, DG de Carthage Cement a indiqué: « Cette augmentation du capital social est destinée à renforcer les fonds propres de l’entreprise. Et à améliorer son positionnement et stimuler son activité. De plus, un nouveau marché s’ouvre pour Carthage Cement, à savoir le marché européen. Les produits de la société ont obtenu leur marquage CE. Et ce, afin de les rendre aptes à être exportés en Europe. Ainsi, 150 mille tonnes de ciment seront exportées en Europe à partir de mars 2020. »

Et d’affirmer que cette augmentation permettra de renforcer ses fonds propres et de réduire son niveau d’endettement. Soit 628 MDT en 2019, avec des charges financières de 70,7 MDT.

 

A cet effet, a fait savoir que la société a préparé un business plan 2019/2023 réaliste. Pour combler ses principales défaillances, supportées entre 2014/2018. « En 2019, Carthage Cement a réduit le nombre de son personnel, passant de 1188 en 2014 à 820 en 2019. Et a mis fin au contrat d’exploitation liant ladite société à la société danoise chargée de l’exploitation et de la maintenance de l’usine. Ce contrat a coûté 159 MDT à la société depuis son entrée en application sur cinq ans ».

De même, la société a amélioré, selon ses dires, ses ventes locales de ciment. Pour atteindre 1 million 400 tonnes en 2019 contre 822 mille tonnes en 2014. Son résultat brut d’exploitation a enregistré 72,7 MDT en 2019 contre 41,7 MDT en 2014.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here