Cepex : des Roadshows pour rencontrer des top-acheteurs nigérians

Cepex Roadshows Tunisie Nigéria

Le Cepex organisera trois Roadshows les 24, 25 et 26 février 2020 à Tunis, Monastir et Sfax. Et ce, pour rencontrer des top-acheteurs nigérians.

Ces Roadshows seront tenus à Tunis par le biais du CEPEX, le TABC, la Chambre Economique Africaine, la Chambre de Commerce du Centre. Ainsi que l’UTICA et la Chambre de Commerce de Sfax.

Le programme de ces trois journées s’articulera autour de deux principaux axes. Le premier vise à présenter un portrait assez large du marché nigérian. Et ce, dans les secteurs de l’Agroalimentaire, BTP, TIC, Matériaux de construction et Santé.

Le deuxième axe se traduit en des rencontres « B to B » entre opérateurs tunisiens et des membres de la délégation nigériane. Cette délégation sera composée d’acheteurs de premier rang.

Egalement, des rencontres « B to A » (Business to Administration) seront au menu. Et ce, avec le représentant du Cepex résidant à Abuja. Objectif : bénéficier d’un meilleur éclairage sur ce marché et baliser le terrain pour un éventuel accompagnement dans des missions de prospection.

Il est à noter que ces Roadshows sont organisés dans le cadre de la Plateforme « Think Africa ». Il s’agit d’une composante du projet PEMA des activités d’export impactant l’emploi vers de nouveaux marchés africains.

Projet PEMA en bref

Le projet PEMA est financé et appuyé par la GIZ. Notamment en collaboration avec le Cepex, les ministères tunisiens du Commerce et des Affaires Etrangères, l’APII, les organisations patronales. Ainsi que les Chambres de Commerce Régionales et la Chambre Economique Africaine.

Il s’agit d’un projet prometteur susceptible d’apporter un réel impact sur le développement économique de la Tunisie. C’est un projet pilote qui a l’innovation de proposer une solution holistique. Et ce, au niveau institutionnel et privé lui permettant d’être le pionnier en Afrique et dans le monde arabe.

Sa particularité réside à offrir un appui cohérent. Notamment pour accéder aux marchés africains via le renforcement des clusters. Ainsi que de l’écosystème à travers la triangulation avec les entreprises allemandes.

Rappelons que 30 PME tunisiennes appuyées par le projet PEMA ont une nouvelle relation d’affaire contractuelle. Et ce, avec un partenaire africain. Et 40% des entreprises appuyées ont créé un nouvel emploi dans la production ou la vente. Pour l’ouverture des nouveaux marchés en Afrique, dont 30% occupés par des femmes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here