Commission mixte tuniso-américaine: développement des exportations tunisiennes

Commission mixte tuniso-américaine à Tunis

La troisième session de la Commission mixte tuniso-américaine s’est tenue, ce matin, à Tunis. Et ce, en présence de Omar Béhi, ministre tunisien du Commerce, Joseph Semsar, le sous-secrétaire américain au Commerce et le directeur de la mission de l’USAID, Michael Harvey.

Dans le cadre de la Commission mixte tuniso-américaine, les USA ont mis à la disposition de la Tunisie une feuille de route pour le développement de ses exportations à destination des USA. Notamment les exportations des produits alimentaires et agricoles. Cette feuille de route a été élaborée après une demande de la partie tunisienne.

A cette occasion, Omar Béhi a estimé que cette feuille de route contribuera à l’amélioration du positionnement des produits agricoles. Ainsi que des produits alimentaires tunisiens sur le marché américain.

Revenant sur les travaux de la Commission, il a estimé que cette dernière constitue un cadre adéquat pour booster les liens de coopération bilatérale économique et d’investissement.

Egalement, il s’agit, selon le ministre, de mettre en place une stratégie de partenariat économique entre les deux pays. Cette stratégie couvrira tous les secteurs vitaux. A l’instar de l’investissement, infrastructure de base, transport, TIC et opportunités de coopération ciblant le marché africain.

En effet, il a affirmé que le niveau de la coopération entre la Tunisie et les USA reste en deçà des capacités des deux pays. Tout en rappelant que la Tunisie est le 101ème partenaire commercial des USA. Alors que le nombre d’entreprises américaines opérant en Tunisie ne dépasse pas 70 sur un total de 3 mille entreprises étrangères actives dans le pays.

A cet égard, Omar Béhi a appelé à la mise en place d’une plate-forme de facilitation du commerce en Tunisie. Cette plate-forme permettra, selon ses propos, de créer une dynamique entre les deux pays.

Elle permettra, aussi, de créer un climat propice au développement des échanges commerciaux bilatéraux. Et ce, au service des hommes d’affaires des deux pays.

Hisser la Tunisie au rang d’une porte d’entrée vers l’Afrique

De son côté, Joseph Semsar a indiqué que la réunion de la Commission mixte est axée sur l’examen des moyens de discuter de nouveaux secteurs dans lesquels les entreprises américaines peuvent investir. De même, de hisser la Tunisie au rang d’une porte d’entrée vers le marché africain.

Il a précisé que la participation de plus de 40 entreprises entreprises américaines aux travaux de la Conférence Prosper Africa vise à renforcer le niveau de la coopération bilatérale. « L’administration du Président Donald Trump est très fière de cette initiative, qui repose sur l’amélioration des échanges économiques et commerciaux. En plus du développement d’un climat des affaires attrayant pour les institutions américaines envers les pays africains ».

Pour sa part, Michael Harvey a précisé que la feuille de route est disponible. Et ce, en trois langues : arabe, français et anglais. Il s’agit d’un guide hébergé sur Internet. Il contient toutes les mesures susceptibles de faciliter aux entreprises tunisiennes l’exportation. Notamment des produits agricoles sur le marché américain.

Il est à noter qu’en marge de cette réunion, un accord a été signé entre les deux pays. Et ce, en vue de renforcer les investissements américains en Tunisie. Notamment dans plusieurs secteurs, tels que l’énergie, les mines et le transport.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here