Entreprises publiques : s’inspirer de la réforme des banques publiques

banques publiques - Marouane El Abassi

Le gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie (BCT) Marouane El Abassi a recommandé d’adopter la même démarche de la restructuration des banques publiques pour la réforme des entreprises publiques.

Intervenant dans le cadre d’une plénière au siège de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), Marouane El Abassi a estimé que l’expérience de la réforme des banques publiques est une expérience leader.

Tout d’abord parce qu’elle reflète une réelle volonté de réforme avec mise en place de la bonne gouvernance au sein des banques publiques.

Dette extérieure

En outre, le gouverneur de la BCT a prévu que la moyenne de la dette extérieure atteindrait plus de 80 milliards dinars fin 2020  contre plus de 76 milliards de dinars en 2019.

Il a, dans ce contexte, fait savoir que le service de la dette extérieure atteindrait 9,501 milliards de dinars en 2020, et ce, contre 9.265 millions de dollars en 2019.

Ainsi, les deux principales priorités de 2020 en matière de remboursement de la dette sont le paiement de la principale de deux crédits. Il s’agit du remboursement de 250 millions de dollars en avril 2020 et 400 millions de d’euros au mois de juin 2020.

Les chiffres de la BCT affirment la baisse du taux de l’épargne et le taux de l’investissement local et étranger. D’après lui, cela est dû à des facteurs structurels à savoir la faiblesse de l’épargne institutionnelle et aussi pour des raisons conjoncturelles, à savoir, la situation de l’attentisme économique et les problèmes endurés par les opérateurs économiques.

Marché de change

L’intervenant a affirmé que les bureaux de change autorisés par la BCT ont vendu 340 millions de dinars et ce jusqu’au 31 décembre 2020. Pour rappel, la BCT a octroyé des autorisations à 77 bureaux de change sur le territoire tunisien, dont 63 sont opérationnels. En effet, l’académie de l’Association Professionnelle des Banques et des Etablissements Financiers a formé 554 responsables de bureaux de change. 104 personnes sont inscrites pour les prochaines formations.

Plan stratégique 2019-2021

Le plan stratégique de la BCT prévoit plusieurs mesures. Et ce, pour rendre la BCT «moderne, anticipatrice, efficace et à la page aux évolutions technologiques ». La stratégie comprend deux axes. Le premier axe porte sur le renforcement des capacités de la BCT pour bien accomplir son rôle. Il prévoit, entre autres, une meilleure gouvernance et d’assouplir la réglementation de change. Le deuxième axe porte sur la modernisation et la bonne gouvernance des ressources de BCT. Et ce, à l’instar de la mise en place d’un système de gestion de risque. Ainsi que le renforcement de la sécurité du système informatique.

Sur un autre volet, le gouverneur de la BCT a affirmé que l’exportation et l’investissement doivent retrouver leur croissance en Tunisie. Le gouverneur de la BCT affirme que la reprise des exportations et de l’investissement sont des préalables. Il rappelle également qu’elles sont deux moteurs principaux de la croissance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here