Rachida Ennaifer: « La démission de Betbaieb est ordinaire »

Rachida Ennaïfer

Rachida Ennaifer, conseillère en charge des médias et de la communication au cabinet du président de la République, revient sur la démission de Abderraouf Betbaieb, l’ex conseiller du président de la République, sur les ondes de Shems fm. Elle indique qu’il n’existe aucun désaccord. 

En effet, Rachida Ennaifer fait savoir que les membres du cabinet travaillent en symbiose et forment tous une même équipe. 

Elle ajoute: « La représentativité est assez importante. D’ailleurs trois responsables sont des femmes. Et c’est le choix du président de la République de vouloir mettre autant de jeunes et de femmes ». 

Ennaifer VS Betbaieb

Revenant sur les propos de M. Betbaieb, Mme Ennaifer a répondu que sa démission est ordinaire, tout en ajoutant. « Il y a ceux qui partent et il y a ceux qui restent ». 

Rappelons que le conseiller démissionnaire Abderraouf Betbaieb, a dénoncé certains médias le qualifiant comme étant « l’homme de l’ombre au Palais de Carthage ».

Selon Abderraouf Betbaieb, il existe un manquement et un échec au niveau de l’appareil médiatique de la présidence de la République.

« Ce n’est pas seulement un manquement, c’est la diffusion de mensonges. C’est à Rachida Ennaifer de mettre fin aux diffamations, sinon je sortirai de ma réserve », ajoute-t-il. 

Ainsi, il est clair que le désaccord entre les deux conseillers persiste et que le torchon brûle. Rappelons que Abderraouf Betbaieb a soutenu Kaïs Saïed avant les élections et que le voilà écarté du Palais. 

Cela dit, les arguments de Rachida Ennaifer ne semblent pas convaincants. Surtout que les médias d’aujourd’hui n’ont pas un mode d’emploi, en termes de coopération avec Carthage.

D’ailleurs, les voyages de Kaïs Saïed sont annoncés via les réseaux sociaux; et notamment via Facebook. La grande question déterminante aujourd’hui est de savoir si la présidence de la République a choisi un moyen de communication? Autre que de se coordonner avec les médias classiques? Wait and see…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here