L’UDC prévoit des mouvements de protestation dans les régions

chômeurs - l'économiste maghrebin

L’Union des diplômés chômeurs ( UDC)  prévoit de lancer des manifestations pour revendiquer le gel des recrutements dans la fonction publique.

 

Dans un communiqué rendu public, l’UDC affirme que l’objectif des mouvements de protestation est de maintenir la pression sur le gouvernement.

Et ce, pour ouvrir les canaux de négociations. D’ailleurs, l’organisation a appelé tous les chômeurs dans les régions à se mobiliser.

Par ailleurs, l’UDC prépare, actuellement, une panoplie de propositions qui seront soumises au Chef du gouvernement désigné. Les mesures portent sur plusieurs volets. Il s’agit de l’économie sociale et solidaire, le secteur privé, la caisse de chômage et l’entrepreneuriat.

D’ailleurs, l’organisation accuse le gouvernement de créer un état de congestion et de manque de confiance. Et de rappeler que plusieurs activistes de l’organisation font l’objet de poursuites judiciaires.

En effet, le porte-parole des chômeurs s’indigne de « son exclusion des entretiens avec la Présidence du gouvernement ». Facteur qui a entravé la communication avec la présidence du gouvernement.

Il est à noter que l’UDC prévoit de tenir une conférence de presse prochainement. Et ce, pour dévoiler le calendrier des protestations. Lors de la même conférence, l’UDC exposera ses propositions et sa position sur les concertations relatives à la formation du gouvernement.

En Tunisie, le taux de chômage a atteint 15,1%, pendant le troisième trimestre 2019. En effet, le nombre de chômeurs estimé pour le troisième trimestre 2019 s’établit à 628.3 mille du total de la population active. Contre 634.9 mille chômeurs pour le deuxième trimestre 2019.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here