TechDays : vers plus de valeur ajoutée et d’innovation en Tunisie

techdays - l'économiste maghrebin

La deuxième édition des TechDays se tient aujourd’hui, 29 janvier à Tunis.

En effet, TechDays est le fruit d’une collaboration entre l’Agence de Promotion de l’Industrie et de l’Innovation (APII) et la Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie (CONECT). En collaboration avec ANIMA Investment Network et France Clusters. Il s’inscrit dans le cadre de l’initiative The Next Society. Il bénéficie du soutien financier de l’Union Européenne.

En effet, l’objectif principal de TechDays est d’encourager la collaboration entre les acteurs de l’innovation de Méditerranée et d’Europe. Il s’agit de clusters, chercheurs, entreprises, experts et institutions publiques. Et ce, à travers des rencontres bilatérales sectorielles. Qui leur permettent d’échanger sur leurs stratégies internationales et leurs portefeuilles d’activités. Et ce, afin d’établir des feuilles de route pour des collaborations futures.

Le ministre de l’Industrie et des PME, Slim Feriani, a affirmé qu’innover et suivre la transition technologique n’est plus un choix. Mais plutôt une obligation et une solution aux problématiques socio-économiques auxquels font face les pays du pourtour méditerranéen. Il indique que  le ministère de l’Industrie et des PME classe l’innovation comme un axe déterminant. Et ce, dans le cadre de la stratégie industrielle à l’horizon 2030. C’est aussi un levier de croissance et de compétitivité des PME.

Vers plus de valeur ajoutée

La stratégie du ministère repose sur 4 axes. Il s’agit de la mise en place d’une infrastructure dédiée à l’innovation en l’occurrence (Pôles technologiques et centres techniques), l’encouragement de la création des entreprises dans les créneaux porteurs (Energie, mécatronique, …), et la promotion de la recherche dans les PME. En effet, le ministre a fait savoir que le ministère amorce, dans le cadre de la coopération avec la GIZ, deux centres de compétence pour la transition à l’Industrie 4.0 un à Sousse et un autre à Sfax.

De son côté, le directeur général de l’Agence de Promotion de l’industrie (API), Omar Bouzouad, a affirmé qu’il y aura une mise en relation. Entre les différents intervenants dans le domaine de l’entrepreneuriat. Et ce, pour des partenariats et la préparation de stratégies.

Des programmes ciblés

Par ailleurs, le vice-président du réseau ANIMA, Zied Lahbib, a indiqué  que l’objectif principal du Réseau est de passer d’une économie de low cost à une économie de valeur ajoutée.

Il estime qu’il est possible de créer de la valeur ajoutée. Et ce, à travers ce genre d’événement. Et de booster l’innovation en Tunisie. Il indique qu’il existe plusieurs secteurs qui ne sont pas connus en Tunisie. Et ce, à l’instar de la mécatronique, l’électronique et d’autres secteurs exportateurs.

Par ailleurs, la chargée du programme au sein d’ANIMA Investment Network, Raphaëlle Cohen, a indiqué la présence de dispositifs pour aider les chercheurs et entrepreneurs au développement de leur business.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here