Coronavirus : un risque de propagation élevé au niveau international

COVID19

Depuis qu’il sévit en Chine il y a plus d’un mois, le coronavirus fait craindre une forte propagation à l’échelle mondiale.

Ainsi, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) estimait dans un premier temps que le risque de propagation internationale de coronavirus était modéré. Pour corriger aussitôt l’information et déclarer que le risque est élevé.

En effet, l’OMS qualifiait auparavant le risque de « très élevé en Chine. Il est élevé au niveau régional et modéré au niveau international ».

Mais un porte-parole de l’organisation onusienne vient d’affirmer dans une déclaration qu’ »il s’agissait d’une erreur de formulation et nous l’avons corrigée ».

Par ailleurs, l’OMS publie son dernier rapport de situation à la date du 27 janvier 2020. Elle indique que le nombre de cas confirmés d’infection par ce nouveau coronavirus (2019-nCoV) augmente de 784 cas. Et ce, depuis le dernier rapport de situation de la veille.

De ce fait, au total, ce sont 2798 cas de nCoV 2019 qui sont signalés dans le monde. Dont 2741 cas en Chine et près de 5794 cas suspects.

Parmi les 37 cas confirmés notifiés en dehors des frontières chinoises (dans près de 11 pays), 34 personnes étaient de passage par la ville de Wuhan, en Chine.

Quant à la sévérité de la maladie, sur les 2798 cas confirmés, 461 cas étaient gravement malades.

En plus de l’augmentation du nombre de nouveaux malades, le bilan des décès s’alourdit à 80 personnes, au total.

La vigilance est de mise

Comme pour toute infection par voie aérienne, la prévention joue un rôle central. Et ce, si l’on souhaite réduire la transmission du virus.

Ainsi, dans ce contexte bien précis, il est fortement recommandé de se laver les mains régulièrement. Avec de l’eau et du savon pendant au moins 20 secondes.

Les solutions hydro-alcooliques sont une alternative intéressante dans le cas où le lavage des mains n’est pas possible. Il est, par ailleurs, recommandé d’éviter de se toucher les yeux, le nez ou la bouche quand les mains ne sont pas lavées. Et d’éviter les contacts avec des personnes malades. Mais également d’éviter tout contact non protégé avec des animaux d’élevage ou sauvages.

La vigilance est de mise certes, mais cela suppose également qu’il ne faut pas céder à la panique générale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here