UTAP : pour un gouvernement fort, efficace et intègre

UTAP Gouvernement Elyes Fakhfakh

L’UTAP est revenu sur la désignation d’Elyes Fakhfakh pour former le nouveau gouvernement. Ainsi que sur la situation générale des agriculteurs et marins.

En effet, l’UTAP a invité Elyes Fakhfakh, désigné par le Président de la République, à accélérer la formation d’un gouvernement fort, doté d’efficacité et d’intégrité.

Un gouvernement qui se repose sur une vision et un programme efficace et capable de sauver le pays. Et ce, de l’effondrement économique et social. Ainsi que capable de réaliser les espoirs de tous les tunisiens pour une vie digne, lit-on dans un communiqué.

Egalement, l’UTAP évoque la nécessité d’avoir une volonté politique sincère et sérieuse. Et ce, pour choisir une personnalité efficace, compétente et capable de contrôler le secteur de l’agriculture et de la pêche maritime. Aussi bien d’ouvrir un horizon plus large dans le cadre d’une approche partagée. « Son rôle stratégique consiste dans la réalisation de notre sécurité et de notre souveraineté alimentaire. Et ce, sans aucun compte ou intérêts », selon la même source.

« Le gouvernement actuel est responsable de  la détérioration de la situation économique et sociale des agriculteurs »

En outre, il exprime sa grande inquiétude face à la situation catastrophique de tous les systèmes de production. En particulier les olives, céréales, légumes, viande rouge, fruits et pêche maritime.

« Le gouvernement actuel est responsable de l’effondrement de ces systèmes. Ainsi que la détérioration de la situation économique et sociale des agriculteurs« , explique t-il.

Dans le même sillage, l’Union exprime sa profonde inquiétude face à la crise que connaît la saison de la production d’olives. Notamment à cause des pertes graves causées par les agriculteurs et l’économie nationale en général. Et ce, suite à l’effondrement des prix de la production. « Le gouvernement actuel n’a pas pris en compte les propositions de la Fédération de l’Agriculture. Des propositions qui visent à sauver la production et à protéger les producteurs », a t-elle ajouté.

D’autre part, il s’inquiète des difficultés que les producteurs de céréales font face. Essentiellement depuis le début de la saison. Et elle appelle à la disponibilité de l’engrais pour réduire les conséquences négatives sur la production et la productivité. Les agriculteurs appellent, également, à ne pas risquer la culture de la tomate.

Au final, l’Union rappelle la difficulté de la situation. Surtout la pêche côtière en raison de l’accumulation de problèmes. En particulier la pollution qui a porté atteinte à la richesse des poisson et des effets négatifs sur la productivité des marins. Dans ce sens, elle invite les autorités concernées à leur permettre d’obtenir rapidement des dommages-intérêts.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here