Oxfam : 2153 milliardaires détiennent plus que 60% des habitants de la planète

Oxfam - l'économiste maghrebin
Source Capital.fr

2153 milliardaires possèdent une fortune qui équivaut au patrimoine de plus de 4,6 milliards d’habitants de la planète. C’est ce qu’affirme le rapport annuel de l’ONG Oxfam. L’ONG a dévoilé les grandes lignes du rapport, hier 21 janvier, dans le cadre du Forum de Davos.

Le rapport d’Oxfam affirme, entre autres, que la fortune des 2153 milliardaires du monde dépasse ce que possèdent 60% des habitants de la planète.

Le nombre des milliardaires a doublé pendant la dernière décennie. Et ce, malgré la baisse de leur fortune. Le rapport considère qu’il n’est pas possible de résoudre le problème des inégalités dans le monde sans mettre en place des politiques anti-inégalités. Cependant, les gouvernements qui adoptent de politiques pareilles sont rares. Telle est la réalité qu’avance le rapport.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. En effet, les 22 hommes milliardaires les plus riches du monde possèdent une fortune qui dépasse tout ce que possèdent les femmes en Afrique.

D’ailleurs, les femmes et les filles fournissent 12,5 milliards d’heures de travail non-rémunéré quotidiennement. Cet effort fournit 10,8 trillions de dollars annuellement. Soit le triple du volume de l’industrie technologique mondiale.

Les femmes, les grandes perdantes!

Le rapport affirme également que les plus grands perdants de la situation sont les femmes. « Les travaux non rémunérés sont le moteur caché qui assure le bon déroulement des économies, entreprises et sociétés ». Alors que ces femmes-là ne bénéficient pas ni d’une vie digne, ni d’enseignement. Et elles ne peuvent même pas s’exprimer librement.

Imposer aux richards un impôt supplémentaire de 0,5% sur leur fortune sur les dix prochaines années permettrait de créer 117 millions d’emploi dans les secteurs de l’enseignement, la santé et les soins pour les personnes âgées.

La même source affirme que les femmes fournissent plus des trois quarts des travaux non-rémunérés. De ce fait, elles ne peuvent pas faire des économies et contribuer à la sécurité sociale. En 2030, 2,3 milliards de personnes auront besoin de soin. Soit une hausse de 200 millions de personnes. Et ce, depuis 2015.

Le rapport affirme également que les gouvernements baissent les impôts pour les plus riches. Alors qu’ils ne fournissent pas d’effort pour le recouvrement d’impôt. Ces recettes pourraient améliorer le seuil des soins, la lutte contre la pauvreté et contre les inégalités.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here