Ghannouchi s’entretient avec Fabio Massimo Castaldo

Fabio Massimo Castaldo

Le président de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), Rached Ghannouchi, s’est entretenu, mercredi, au Palais du Bardo, avec le vice-président du Parlement Européen et chef de la Mission d’Observation Électorale de l’Union Européenne (MOE UE), Fabio Massimo Castaldo.

A cette occasion, Castaldo a remis au président de l’ARP le rapport final de la MOE UE. Notamment sur l’observation des élections législative et présidentielle de 2019.
La rencontre s’inscrit dans le cadre de l’appui de l’Union Européenne à la Tunisie. Il s’agit notamment de consolider le processus démocratique en Tunisie et de l’appuyer aux niveaux économique et social.

Pour sa part, Massimo Castaldo a souligné l’impératif d’impulser le partenariat stratégique entre l’Union Européenne et la Tunisie. Eu égard à son importance en Afrique. Et un des partenaires les plus importants de l’UE économiquement.

Le chef de la Mission d’Observation a appelé au « renforcement de la coopération diplomatique parlementaire. Et ce en vue de conforter le rôle de la Tunisie à l’échelle internationale ».
Par ailleurs, Castaldo a évoqué la crise libyenne, estimant qu’elle pourrait avoir des répercussions sécuritaire et économique sur la Tunisie. Il a, dans ce sens, mis l’accent sur le rôle de l’UE, qui selon lui, œuvre de manière intensive pour trouver des solutions à la crise.

De son côté, le président du parlement a salué les efforts déployés par la MOE UE en Tunisie depuis 2011, notamment son rôle dans le renforcement de la démocratie, des capacités d’action de la société civile et l’observation des élections.
Ghannouchi a mis l’accent sur les priorités du partenariat de l’UE avec la Tunisie, notamment sur les plans économique et commercial, ainsi que la nécessité d’attirer les investissements européens.

Le président du parlement a également souligné l’importance de renforcer la coopération bilatérale entre le Parlement Tunisien et Européen. Exprimant à cet effet son espoir d’unir les efforts pour résoudre la crise libyenne de manière pacifique. Et sous l’égide des Nations Unies pour la stabilisation de la région.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here