Economie de l’art: Marsa Enchères réalise une croissance positive en 2019

marsa enchère - l'économiste maghrebin

La première maison de vente aux enchères d’œuvres d’art en Tunisie, Marsa Enchères, a publié son bilan 2018/2019. Un bilan sous le signe de la croissance et de l’évolution.

En 2019, Marsa Enchères a réalisé une croissance de 19.56% de l’ensemble de ses ventes par rapport à 2018. En effet, les ventes aux enchères ont augmenté de 9.33%. Les ventes de gré à gré  de 64.7%. Quant aux ventes des œuvres de l’Ecole de Tunis, elles ont augmenté de 74.35%.

En effet, en 2018, Marsa Enchères a réalisé des ventes de 0.92 MTND. Ce bilan a été rendu possible grâce à huit ventes aux enchères et des ventes de gré à gré. Et ce, selon un document rendu public récemment.

Par ailleurs, les records étaient enregistrés pour trois œuvres de l’Ecole de Tunis. Il s’agit: d’une gouache d’Abdelaziz Gorgi vendue à 31 000 TND; d’une tapisserie de Safia Farhat vendue à 25 000 TND; et d’une sculpture en bronze de Zoubeir Turki, vendue de gré à gré à 45 000 TND.

En outre, pour ce qui concerne l’année 2019, Marsa Enchères a réalisé des ventes pour 1.1 MTND avec huit ventes aux enchères et des ventes de gré à gré. Les records concernaient trois œuvres de l’Ecole de Tunis. A savoir: une peinture à l’huile d’Ammar Farhat; et deux acryliques sur bois de Jellal Ben Abdallah des années 80.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here