Tunisie : la colère des chômeurs gronde devant l’ARP

Les mouvements sociaux veulent toujours faire entendre leurs voix. Et c’est donc au tour des chômeurs qui  n’attendent pas la formation du prochain gouvernement. Le lieu de la protestation, cette fois-ci, n’est autre que l’Assemblée des représentants du peuple ( ARP).

De ce fait, plusieurs chômeurs affiliés à l’Union des diplômés chômeurs (UDC) et les sit-inneur du Kamour ont manifesté devant l’ARP. La revendication principale de l’union étant d’imposer le dossier du chômage comme priorité nationale. Mais, elle revendique également la mise en place de critères bien déterminés pour le recrutement. De ce fait, l’organisation considère que la priorité doit être accordée aux diplômés chômeurs de longue durée. En plus du recrutement d’une personne de chaque famille nécessiteuse.

En outre, les protestataires réclament la régularisation de la situation des ouvriers des chantiers et du mécanisme 20.

Pour ce qui est de l’enseignement secondaire et primaire, les protestataires demandent l’annulation des contrats de prestataires de services. Et ce, pour les titulaires du master de sciences de l’Education.

D’autre part, les sit-inneurs d’El Kamour se sont manifestés devant l’ARP. Et ce, pour revendiquer l’application de l’accord qui a mis fin à leur sit-in, en juin 2017. Parmi les revendications figurent :

  • Le recrutement d’un membre de la famille du martyr Anouar Sakrafi et d’un membre de la famille du blessé Abdallah Elaway.
  • L’affectation de 1500 personnes au sein des compagnies pétrolières. Soit 100 en juillet, 150 en septembre, 200 en octobre, 400 en novembre et 150 en décembre 2017.
  • L’Adoption de la subvention de recherche de travail de 500 DT à la disposition des recrutés des compagnies pétrolières à partir de septembre prochain, en attendant qu’ils occupent leurs postes.
  • Le Recrutement de 1500 personnes au sein de la STE en juin 2017, 1000 en janvier 2018 et 500 en janvier 2019.
  • L’intégration des 370 travailleurs de la Société Tunisienne de l’Environnement (STE) à la fin de leur CDD.

Par ailleurs, notons que le président de l’ARP, Rached Ghannouchi, a reçu les représentants des sit-inneur d’El Kamour. Il a affirmé que l’ARP incitera le gouvernement à appliquer l’accord. Il affirme, également, qu’il est possible de transférer le dossier à la commission régionale du développement pour suivre le dossier. Enfin, le président de l’ARP souligne le rôle important des députés pour le déblocage du problème.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here