FITA2020 : Quatre mille opérateurs économiques attendus à Tunis

fita2020

La 3ème conférence internationale sur le financement de l’Investissement et le commerce en Afrique – FITA2020 ou « Financing Investment & Trade in Africa » se tiendra à Tunis, les 4 et 5 février 2020.

Ainsi, participeront à la FITA2020: quatre mille opérateurs économiques de 20 pays subsahariens; et des représentants d’une cinquantaine d’institutions internationales.

En outre, cette conférence est organisée à l’initiative du Conseil d’affaires tuniso-africain « Tunisia-Africa Business Council (TABC) ». Elle vise à créer un environnement propice aux échanges. De même qu’un cadre de proximité favorisant un dialogue productif entre décideurs et acteurs clés des secteurs publics et privés.

A cet effet, elle réunira: des investisseurs internationaux; des représentants d’institutions financières internationales; ainsi que des responsables d’institutions de promotion de l’investissement. La conférence prévoit près de 2000 rencontres de networking.

Faire entendre la voix du secteur privé

D’après le TABC, il s’agit aussi d’une opportunité pour continuer à faire entendre la voix du secteur privé. Et ce, sur: les thématiques de l’accompagnement financier en Afrique; les grands thèmes structurants pour les économies africaines; et la mise en œuvre de la zone de libre-échange continentale (ZLECAF).

Par ailleurs, les participants mettront l’accent sur: l’environnement des affaires; les stratégies de développement sectoriel; la transformation locale et l’industrialisation; et sur les moyens favorisant l’amélioration de la compétitivité.

En outre, « FITA2020 constituera aussi un événement phare. Et ce, pour mettre en relation les entreprises tunisiennes avec les bailleurs de fonds panafricains et internationaux. L’objectif étant de se financer et accélérer leur croissance sur le continent », estime le TABC.

De plus, la conférence permettra d’identifier de nouvelles opportunités d’affaires avec de futurs et actuels partenaires. Elle permettra aussi d’apprendre à orienter ​la stratégie d’entreprise en fonction des tendances économiques actuelles

Plusieurs thématiques sont aussi programme. Il s’agit, notamment, du « rôle des Assurances dans le développement du commerce interafricain », « l’impact de la transition numérique sur l’économie Africaine », « CEDEAO-COMESA: échanges avec la Tunisie et retour d’expériences » et « Intégration économique et rôle de la ZLECAF ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here