IFC : signature d’accords avec Flat6Labs Tunis et Impact Partner

IFC - Flat6Labs Tunis - Impact Partner – Partenariat
Leila Charfi, Directrice d'Impact Partner, Sérgio Pimenta, Vice-président IFC pour le Moyen-Orient et l'Afrique (au milieu) et Yehia Houry, Directeur Exécutif de Flat6Labs Tunis.

IFC, membre du Groupe de la Banque mondiale a signé, hier, deux mémorandums d’entente avec Flat6Labs Tunis et Impact Partner. Et ce, pour contribuer à libérer le potentiel des startup innovantes en Tunisie, essentiellement celles dirigées par des femmes et des jeunes.

En effet, les mémorandums d’entente signés avec Flat6Labs Tunis et Impact Partner visent à renforcer la capacité de ces deux accélérateurs de startup tunisiens. Et ce, afin d’élargir leur champ d’action et augmenter le nombre d’entrepreneurs incubés. Ainsi que favoriser l’ouverture vers plus de femmes et d’entrepreneurs installés dans les régions de l’intérieur.

A cette occasion, Yehia Houry, Directeur Exécutif de Flat6Labs Tunis a annoncé: « Ce partenariat est le résultat de la collaboration que nous avons entamée avec l’IFC. Il est parfaitement en ligne avec notre stratégie. Cette dernière qui vise à démultiplier la dynamique entrepreneuriale en Tunisie ».

Et d’ajouter: « Notre objectif est de soutenir les startup et d’initier un nouveau souffle entrepreneurial. Notamment auprès des femmes et des jeunes issus de toutes les régions de la Tunisie ».

De son côté, Leila Charfi, Directrice d’Impact Partner a déclaré: « A travers nos programmes d’accompagnement et de financement, nous soutenons des startup et des PMEs émergentes à fort potentiel de création d’emplois notamment chez les femmes et les jeunes. Ce partenariat avec l’IFC nous permet de renforcer l’accompagnement de ces jeunes entreprises. Et ce, pour les aider à se développer et créer un impact durable ».

Pour sa part, Sérgio Pimenta, Vice-président de l’IFC pour le Moyen-Orient et l’Afrique s’est exprimé. « Ces mémorandums d’entente vont non seulement permettre aux accélérateurs de renforcer leur capacité. Mais également bénéficier aux startup qui auront accès à des offres de services améliorées, du mentorat et des subventions ».

Il est à noter que la signature de ces mémorandums s’inscrit dans le cadre du programme Accelerate4Youth, faisant partie de la stratégie de l’IFC. Ce programme est soutenu par des fonds alloués par l’Allemagne, la Norvège et les Pays-Bas. Objectifs: booster la croissance économique en Tunisie à travers des emplois créés par le secteur privé. Ainsi que renforcer l’écosystème entrepreneurial du pays. Tout en promouvant l’inclusion sociale, grâce à la multiplication des opportunités en faveur des jeunes et des femmes.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here