Abdellatif Mekki : « La démission de deux dirigeants n’est pas liée à un problème générationnel »

Mekki

La situation au sein du mouvement Ennahdha est déstabilisante. Et ce, depuis la démission de deux dirigeants d’Ennahdha. Que faut-il en penser ?

Abdellatif Mekki, un des dirigeants du mouvement Ennahdha, dresse un état des lieux dans une déclaration à leconomistemaghrebin.com.

Il revient sur la démission du fils de Ali Laâreyedh, Hichem, et Zied Boumakhla, membre du Conseil de la Choura, appelant à revenir sur leur décision. Il précise dans ce contexte: « Ce qui s’est passé n’est pas lié à un problème générationnel. Le problème actuel comprend la situation interne, notamment dans le mode de gouvernance du mouvement. Il faut se projeter vers l’avenir ».

Et de poursuivre : « J’espère que le Conseil de la Choura prendra en compte certaines difficultés. Tout comme il devra décider du délai de l’organisation du 11ème congrès du mouvement ».

Interrogé sur les intentions de certains dirigeants à vouloir prolonger le mandat de Rached Ghannouchi à la tête du mouvement, Abdellatif Mekki a répondu : « Il n’y aura aucune prorogation du mandat du chef du mouvement Ennahdha. Et le règlement intérieur du mouvement est clair ».

Sur un autre volet, comment perçoit-il la visite du chef du mouvement Ennahdha et le président de l’ARP en Turquie, ainsi que sa rencontre avec le Président Turc ? « Il y a eu une erreur de protocole, mais il ne faut pas non plus dramatiser la situation », rétorque-t-il.

Enfin, sur la question de la composition du gouvernement, verra-t-il le jour prochainement ? Il a répondu : « A mon avis, ça ne dépassera pas un mois et nous aurons un gouvernement, car la situation ne peut plus durer ainsi ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here