Haykel Mekki : "L’État de Rached Ghannouchi ne reviendra plus jamais"

Haykel Mekki

Ceux qui ont soutenu le processus du 25 juillet et même ceux qui l’ont critiqué sans vouloir retourner à l’avant 25 juillet peuvent participer au Dialogue national. C’est ce qu’avance le dirigeant du mouvement Echâab, Haykel Mekki.

Haykel Mekki intervenait lors de son passage sur les ondes radiophonique de Shems FM. Faisant allusion au mouvement Ennahdha, il affirme qu’il est hors de question que l’islam politique y participe.
Ainsi, il indique que « le Dialogue doit être présidé par Kaïs Saïed et que l’islam politique doit être exclu », insiste-t-il.
Par ailleurs, l’intervenant s’indigne de l’ingérence dans les affaires locales tunisiennes pour le retour du parlement. « Tous ceux qui incitent à se liguer contre l’Etat tunisien sont des traites », martèle-t-il. Dans le même contexte, il considère qu’il est « hors de question que le parlement revient par la pression internationale ». Ainsi, les parties étrangères doivent se soumettre à la volonté populaire incarnée par Kaïs Saïed.
« L’Etat de Rached Ghannouchi ne reviendra plus jamais », conclut-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here