Tunisie : un acteur à la tête du ministère des Affaires Culturelles

fethi haddaoui - l'économiste maghrebin

L’acteur Fethi Haddaoui est pressenti comme ministre des Affaires culturelles dans le gouvernement de Habib Jemli.

D’ailleurs, ce n’est pas la première fois qu’un artiste est à la tête du ministère. Pour rappel, la chanteuse Sonia Mbarek, le musicologue Mourad Sakli et l’écrivaine et chercheuse Latifa Lakhdar ont occupé ce poste. Ainsi Fethi Haddaoui s’inscrit dans la lignée des artistes ayant occupé ce poste.

Visage très connu des milieux cinématographiques et culturels, il connaît, certainement, les chantiers qui l’attendent. Et qui sont déjà nombreux. A ce sujet, les bruits courent que les attentes des artistes sont bel et bien nombreuses du prochain ministre.

Et ce, surtout parce qu’il s’agit d’une personne issue du monde culturel. Ce qui pourrait débloquer plusieurs dossiers urgents : la subvention culturelle; le statut de l’artiste; la restauration et la conservation d’un certain nombre de site archéologiques; et plein d’autre chantier.

Né en 1961, Fethi Haddaoui a suivi plusieurs formation dans le domaine théâtral. Trois étapes majeures ont contribué à forger son talent. La première était au lycée arabophone Ibn Charaf. La deuxième, en tant que comédien amateur. Après cela, il a obtenu sa maîtrise de l’Institut Supérieur d’Art Théâtral de Tunis en 1986. Outre ses expériences artistiques, Fethi Haddoui fut également président du Festival International de Hammamet de 2011 à 2014. Il a remporté plusieurs distinctions à l’échelle nationale et à l’échelle arabe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here