Voitures administratives : 943 infractions enregistrées à fin octobre 2019

Voitures-administratives Infractions L-Economiste-Maghrebin

Les infractions liées à l’usage des voitures administratives ont enregistré une baisse significative. Et ce, pour se situer à 3,4% en 2019 contre 3,75% en 2018, 4,8% en 2017 et 7,3% en 2016. Ce qu’a annoncé Radhouane Ayara, ministre des Domaines de L’Etat et des Affaires foncières par intérim.

En effet, cette baisse des infractions liées à l’usage des voitures administratives est due au renforcement des patrouilles. Ce qui a permis de contrôler 101.296 véhicules sur tout le territoire tunisien. Sachant que le nombre des infractions a atteint 943 les 10 premiers mois de 2019.

Dans ce sens, le ministre a évoqué la nécessité de renforcer les structures chargées de cette opération. Notamment pour minimiser les infractions liées aux manquements de l’utilisation des véhicules administratifs.

Egalement, la baisse est expliquée par l’application d’amendes aux contrevenants. Et ce, en vertu du décret gouvernemental n°647 du 26 mai 2017. Ce décret qui concerne le contrôle de l’utilisation de ces voitures.

Et de rappeler, au final, que le programme d’intervention de son département est axé, en 2019, sur une nouvelle approche. Cette dernière consistera à procéder au contrôle de la gestion du parc auto dans les différents services de l’Etat. Ainsi que dans des établissements et des entreprises publiques. Et ce, dans le cadre de la bonne gouvernance de la gestion des véhicules administratifs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here