FIFA – Racisme : sévères sanctions infligées à un international bahreïni

FIFA racisme

La FIFA vient d’infliger dix matchs de suspension et une grosse amende à un international Bahreïni. Il était coupable de geste raciste, à l’issue d’un match face à Hong-Kong.

Pour une fois, la commission de discipline FIFA a eu la main lourde en rendant son verdict, dans la soirée du lundi 23 décembre. Car, elle décide de la suspension d’un joueur de la sélection du Bahreïn, Sayed Baqer, pour dix rencontres. Avec à la clé une amende de 27 500 euros. Et ce, pour un « geste raciste » et un « comportement discriminatoire », à l’issue d’un match face à Hong Kong.

En effet, les faits, pour lesquels la FIFA le sanctionne, se déroulaient le 14 novembre dernier. Et ce, lors du match qualificatif pour la Coupe du monde 2022 disputé entre le Bahreïn et Hong Kong. En l’occurrence, le défenseur bahreïni de 25 ans avait mimé des yeux bridés en direction du public hongkongais. Un geste largement filmé et diffusé sur les réseaux sociaux.

Par ailleurs, notons que Sayed Baqer n’est pas le premier joueur sanctionné pour ce geste ridicule et enfantin. Il y a deux ans, le Colombien Edwin Cardona avait mimé des yeux bridés lors d’une altercation sur la pelouse avec des joueurs sud-coréens. Il avait écopé de cinq matchs de suspension.

Enfin, rappelons qu’après les matchs de la honte durant lesquels des supporters italiens et bulgares avaient multiplié les cris de singe, saluts nazis et autres gestes scandaleux, la FIFA avait plaidé en faveur d’une interdiction mondiale de stade pour les spectateurs coupables d’actes racistes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here