BERD : Heike Harmgart nommée DG en charge de la région SEMED

BERD Heike Harmgart

La BERD nomme Heike Harmgart DG en charge de la partie méridionale et orientale du bassin méditerranéen (région SEMED). Son mandat couvre la Tunisie, le Maroc l’Égypte, la Jordanie, le Liban, la Cisjordanie et Gaza.

La nouvelle DG de la BERD en charge de la région SEMED entrera en fonction le 1er janvier 2020. Et ce, en remplacement de Janet Heckman, qui part à la retraite.

A l’occasion de sa nomination, Mme Harmgart a fait une déclaration. « C’est un véritable privilège pour moi d’être ainsi nommée à la tête des activités de la BERD dans cette région clé pour la Banque », dit-elle.

Et d’ajouter: « J’ai l’intention de poursuivre la tâche de mes prédécesseurs. Tout en m’appuyant sur ce qu’ils ont accompli. Et en m’efforçant de faire émerger des économies solides et durables, bénéficiant aux populations locales ».

De nationalité allemande, Heike Harmgart entrait à ladite Banque en 2006, en qualité d’économiste. Puis, en 2013, elle était responsable des activités en Jordanie. Ses responsabilités ont, ensuite, été élargies à l’ensemble de la partie orientale du bassin méditerranéen. Cette partie qui comprend la Jordanie, le Liban, la Cisjordanie et Gaza.

Auparavant, elle a travaillé pour l’Economist Intelligence Unit et l’Institute for Fiscal Studies. Elle est titulaire d’un doctorat en sciences économiques de l’University College de Londres.

Enfin, notons que l’engagement de la BERD dans la région SEMED a été rapide. Depuis le début de ses opérations dans cette région, elle y a investi plus de dix milliards d’euros. Ce montant a été destiné à soutenir la croissance des PME et à promouvoir les agro-industries. Ainsi qu’à développer les infrastructures et les services locaux. De même qu’à encourager les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique et l’essor des marchés financiers locaux.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here