Douz : démarrage du 52ème Festival International du Sahara

Festival international du Sahara de Douz

La 52ème édition du Festival International du Sahara de Douz a démarré hier. Et ce, à la place du marché de l’artisanat, au centre ville.

L’ouverture du Festival International du Sahara de Douz a été marquée par des performances de troupes folkloriques de divers pays du monde.

Dans une déclaration accordée à la TAP, Sami Belhaj, directeur du festival, a présenté les grandes lignes de cette édition 2019. Une édition placée sur le thème « La beauté du Sahara et la richesse du patrimoine ».

Le festival, organisé du 19 au 22 décembre, prévoit un spectacle grandiose. Et ce, pour la cérémonie d’ouverture et celle de clôture. Notamment autour des pratiques ancestrales des bédouins. Dont la chasse avec le lévrier et le combat de dromadaires.

Vingt poètes de divers pays prennent part à cette édition. A l’instar de Tahar Ltoufa, Nacer Chaieb et Ayoub Lassoued (Tunisie), Mohamed Chwaya (Algérie), Zidane Mohamed Lakdhar (Libye) et Zaid Sallami (Irak). Ainsi qu’une compétition de poésie bédouine qui se tient, pour la première fois, en présence de poètes tunisiens. A savoir Mounir Letifi, Hassine Zamzmi, Mohamed Zabai, Ridha Abdellatif et Ali Derbal.

En plus d’une foire dédiée aux produits d’artisanat et des soirées musicales, les festivaliers ont l’occasion d’assister à des défilés. Au cours desquels les participants feront une simulation de la cérémonie de mariage chez les Mrazigs.

De même, le festival prévoit une exposition documentaire intitulée « Le dromadaire, patrimoine et identité ». Ainsi qu’un symposium international baptisé « L’enfant, le Sahara et la montagne ».

Au final, le directeur du festival a évoqué des contraintes. Notamment financières qui n’ont pourtant pas empêché la présence, pour la première fois, d’artistes de plus de 20 pays. Comme les Etats-Unis, le Japon, la Suède et la Turquie.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here