Emploi à l’étranger : retrait de la licence à deux entreprises

emploi étranger

Le ministère de la Formation professionnelle et de l’Emploi a retiré la licence  à « Tunisian source academy » et « Luna manpower ». Celles-ci sont actives dans le domaine de l’emploi à l’étranger. « Et ce, pour plusieurs dépassements », indique le ministère de l’Emploi dans un communiqué publié mardi.

Le directeur général de l’Emploi à l’étranger et de la main-d’œuvre étrangère au ministère de la Formation professionnelle et de l’Emploi, Ahmed Massoudi, a indiqué que son département a interdit aux deux institutions en question de reprendre toute activité. Il a souligné qu’elles ont transgressé le cadre juridique régissant la pratique de cette activité. Conformément au décret n° 2948 de novembre 2010.

En effet, le décret en question stipule que les services fournis aux demandeurs d’emploi sont gratuits. Toutefois, « les deux institutions avaient reçu une contrepartie financière considérable. En guise de frais d’inscription pour des postes d’emploi factices à l’étranger », selon la même source.

En outre, « les deux institutions ont également failli à leur engagement à fournir des postes de travail. Et ce, après avoir perçu les sommes exigées aux personnes fraudées. Elles avaient omis de répondre aux correspondances du ministère qui a reçu plusieurs plaintes à ce sujet », a précisé Massoudi.

Dans le même contexte, le responsable a indiqué que l’une de ces deux institutions change constamment d’adresse sans en informer l’autorité de tutelle.

Massoudi a appelé les demandeurs d’emploi à prendre connaissance de la liste du ministère des entreprises de placement à l’étranger agréées.

Il a indiqué que le nombre des institutions agréées s’élève à 25 et que des centaines de personnes sont victimes chaque année de fraude par des cabinets de recrutement qui ne disposent pas de licence.

E.M. avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here