Les chauffeurs de taxis protestent contre les taxi-scooters au Grand Tunis

intigo-taxi-scooter-

Des propriétaires de taxis observaient, jeudi, un sit-in à Tunis, pour protester contre la mise en service des taxi-scooters au Grand Tunis. Ils appellent à mettre fin à ce service et à faire bloc contre tous les intrus.

D’ailleurs, le Secrétaire général adjoint de la Chambre régionale des taxis individuels, Mohamed Ali Arfaoui, allait jusqu’à dire que « le service des taxi-scooters » n’a pas obtenu d’autorisation du ministère du Transport. Et ce, conformément aux dispositions de l’article 33 de la loi portant organisation des transports terrestres ».

De son côté, la Chambre syndicale des taxis relevant de l’UTICA, menace, selon son secrétaire général, de « hausser le ton ». Et ce, si les autorités concernées n’apportent pas de réponse aux revendications des chauffeurs de taxis.

Par ailleurs, le ministère du Transport indiquait auparavant, que l’activité de location d’un ou de plusieurs véhicules destinés au transport public des personnes est soumise à un cahier des charges. Ainsi qu’à une autorisation préalable du département chargé du transport.

De fait, ce nouveau mode de transport urbain est sensé proposer une solution alternative. Afin d’alléger la pression sur les services de transport classique. Mais il ne rencontre un bon écho auprès des opérateurs privés du secteur des taxis. Ceux-ci se sont opposés au projet de taxi-scooter et le qualifie de « transport anarchique ».

Enfin, dans cette crise ouverte, le département du Transport précisait qu’il élaborera une étude pour évaluer la conformité de ce mode de transport aux normes de sécurité. Mais également sa portée économique et environnementale.

Avec TAP

4 Commentaires

  1. Mais qu’est ce que vous racontez?? On appelle ça le développement. Le transport est l’un des pillier du pays! Et d’ailleurs puisque BEAUCOUP de taxis ne veulent plus s’arrêter pour enmener telle ou telle personne à tel ou tel endroit, ben oui qu’ils fassent des scooters ou meme des navettes spatiales pour deposer les gens!
    Chnowa jme3et el taxiet walew mafia bessif?

  2. Ils sont 20 000 contre une centaine si on compte oto et salem, donc c’est pas une centaine de véhicules qui va mettre ces 20 000 au chaumage, les chauffeurs de taxis ne veulent pas travailler dans la plupart du temps et ne vont pas à certaines destinations par contre les autres ne disent jamais non, d’autre part si on parle côté hygiène la différence est claire. Et franchement si on parle de capty, Bolt ou yassir je préfère oto ou salem car pour le même prix voir moins on a un chauffeur propre, aimable et professionnel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here