Tunisie-France : l’APCAFT présente son initiative 2020 pour la francophonie

l’APCAFT

En 2020, la Tunisie accueillera le Sommet international de la Francophonie. A cette occasion, l’APCAFT souhaite pleinement s’engager à ses côtés pour promouvoir cet événement. Et, plus généralement, le rayonnement de la langue française à travers différentes thématiques: numérique; environnement; égalité femmes/hommes; culture; éducation.

Ainsi, l’APCAFT présentait le 27 novembre 2019 sa grande initiative pour le 4ème trimestre 2020. Elle est baptisée: « Le Sommet des ami(e)s de la Francophonie ». Et ce, à l’occasion du premier anniversaire que l’Association pour la Promotion de la Coopération et de l’Amitié entre la France et la Tunisie.

En effet, le premier objectif de cette initiative consiste à rassembler le plus grand nombre d’acteurs de la société civile des pays membres de l’OIF. Et ce, afin de construire « la Francophonie des peuples ». Mais aussi promouvoir le dialogue entre la société civile des pays francophones. Le deuxième objectif vise à concevoir ensemble un ou deux grands projets sur des thématiques définies en commun, à travers une feuille de route.

De même, il s’agit d’élaborer une déclaration finale comportant les projets à présenter à la Secrétaire Générale Louise Mushikiwabo; ainsi qu’aux chefs d’État et de Gouvernement à l’occasion du Sommet de Tunis.

Par ailleurs, notons que plusieurs ambassadeurs et représentants de missions diplomatiques soutiennent l’initiative 2020 pour la francophonie. Et ce, à l’instar de: Mohamed Soulaïmana, Ambassadeur des Comores en France; Ahmed Ould Bahya, Ambassadeur de la Mauritanie en France; Roger Glegle Agboho, Ambassadeur du Bénin auprès de l’OIF; et Jean-Faustin Omatoko Olamba, Premier Conseiller à l’Ambassade de la République Démocratique du Congo en France.

Un premier bilan

Mais, revenons sur la genèse de l’APCAFT. C’est le franco-tunisien Rayed Chaïbi qui la fonde. Son lancement officiel datant du 20 mars 2018, coïncide avec la célébration de l’indépendance de la Tunisie. Depuis, l’association mène plusieurs activités en Tunisie et en France.

A cet égard, l’association signait, le 20 septembre 2018, un partenariat entre la ville de Menzel Abderrahmane (Bizerte). Et ce, dans le domaine de l’environnement pour la promotion des énergies renouvelables, l’assainissement et la gestion des déchets.

De plus, le 29 juin 2019, l’APCAFT présentait à Tunis l’Initiative pour l’emploi (Mission pour l’emploi). L’objectif étant de proposer aux municipalités volontaires de les accompagner dans la structuration d’un service municipal dédié à l’emploi, la formation et le développement économique. Participaient à cette initiative dix présidents de municipalités, acteurs associatifs spécialisés dans l’insertion professionnelle et des responsables de structures de formation.

En outre, en France, l’APCAFT organisait le 16 avril 2019, une conférence-débat sur le thème de « la Société civile franco-tunisienne dans la Tunisie de demain ».

Enfin, notons également que l’association a eu la primeur de lancer une initiative pour baptiser l’université franco-tunisienne pour l’Afrique et la Méditerranée (UFTAM) du nom du regretté président Béji Caïd Essebsi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here