5,7 millions de dinars pour promouvoir l’huile d’olive conditionnée

huile d'olive

Le ministère de l’Industrie et des PME a validé les programmes de promotion et de publicité de 26 entreprises qui exercent dans le domaine de l’exportation et du conditionnement de l’huile d’olive.

Dans un communiqué rendu public aujourd’hui, 11 décembre, le ministère a affirmé que le coût des investissements a atteint 5,7 millions de dinars. Il a également validé des primes supplémentaires d’une valeur de 2,2 millions de dinars. Et ce, pour la promotion de l’huile d’olive.

D’après le ministre de l’Industrie et des PME, Slim Feriani, la Tunisie exporterait 250 mille tonnes d’huile d’olive. Pour une valeur de deux millions de dinars; dont 25 mille tonnes sont conditionnées. Et ce, grâce à la mobilisation du fonds de promotion de l’huile d’olive conditionnée.

Lors d’une réunion de travail entre le ministre de l’Industrie et des PME, Chiheb Slama, président de la Chambre syndicale nationale des exportateurs d’huile d’olive de Tunisie, Aref Belkhiria, membre du Bureau exécutif de l’UTICA et des représentants du ministère de l’Agriculture et celui du Tourisme, le ministre a prévu une récolte de 350 mille tonnes pour la saison ( 2019 – 2020). Il s’agit de 10% de la production mondiale selon lui. Ainsi, la Tunisie se positionne comme deuxième exportateur de ce produit agricole après l’Espagne.

Pourtant, alors que ce produit agricole est un fleuron de l’économie nationale, le consommateur tunisien peine, suite à la dégradation de son pouvoir d’achat, à l’acquérir. Et ce, aussi souvent qu’il le souhaiterait. En parallèle, ce produit continue de gagner du terrain dans d’autres destinations.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here